Publicité
Accueil > Revue de presse > Cancérologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité
2014-06-18
Revue de presse

Tags: Nuclea Biotechnologies -  cancer du sein -  métastase -  test sanguin - 
Nouvelles données sur la valeur prognostique et prédictive du test de sérum HER-2/neu de Nuclea - Revue de presse
Nouvelles données sur la valeur prognostique et prédictive du test de sérum HER-2/neu de Nuclea

Lors du 50ème congrès de la Société américaine d'oncologie clinique (ASCO), Nuclea Biotechnologies a présenté les conclusions d’une récente étude, qui étayent les enseignements de précédentes études cliniques concernant la valeur prognostique et prédictive du test Sérum HER-2/neu pour les patients souffrant d’un cancer du sein métastatique (CSM).

Publicité

De nombreuses études cliniques ont montré que l’augmentation du taux de HER-2 dans le sang est un indicateur précoce de la progression de la maladie, notamment pour les patients HER-2- positifs, et que l’augmentation et la diminution des taux de HER-2 suivent l’évolution clinique de la maladie. En plus de la valeur clinique, le taux de sérum HER-2 d’un patient peut être utilisé pour la détection précoce ; des rapports ont établi que des taux élevés de sérum HER-2 peuvent être mesurés jusqu'à 2 ans avant la réapparition des symptômes cliniques de récidive.

« La plupart des oncologues pensent que plus on attaque une tumeur tôt, meilleures est la probabilité de survie d’un patient », a déclaré le Dr Walt Carney, Directeur Scientifique chez Nuclea. « HER-2/neu peut être utilisé pour la détection précoce et peut aider les médecins à envisager des stratégies thérapeutiques complémentaires ou alternatives selon la façon dont un patient répond au traitement. »

Nuclea, en collaboration avec plusieurs autres groupes, a présenté le poster N° 617 à l’ASCO. Ils ont conclu que des taux singulièrement élevés des biomarqueurs HER-2, TIMP-1 et CA IX indiquaient une survie sans progression (SSP) plus courte pour les patients. L’un des objectifs de l’étude était d’examiner les effets prognostiques et prédictifs des taux de sérum HER-2 au stade prétraitement chez 472 patients atteints d’un CSM. Les patients dont le taux de sérum HER-2 était supérieur au seuil normal (15 ng/ml) avaient une SSP plus courte que les patients dont le taux de sérum HER-2 était inférieur au seuil.

Une augmentation ou une diminution de 20% ou plus entre deux prises de sang d’un patient est considérée comme un changement significatif de taux HER-2. Une augmentation supérieure à 20% traduit la progression de la maladie ; en revanche, une diminution supérieure ...

Page suivante (2 / 3)

Article écrit le 2014-06-18 par Business wire
Source: Nuclea Biotechnologies


Publicité

En savoir plus