Publicité
Accueil > Fil actus Santé > Neurologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application

Biofutur


Partenaires


Publicité

2014-06-25
Fil actus Santé

Tags: Maladie d'Alzheimer -  chocolat -  cacao -  synapse -  Plaques amyloïdes - 
Freiner la maladie d’Alzheimer avec du cacao… C’est possible ?  - Fil actus Santé
Freiner la maladie d’Alzheimer avec du cacao… C’est possible ?

Réconfortant et antidépresseur, le chocolat ainsi que certains composés contenus dans la fève de cacao auraient un effet positif sur l’irrigation du cerveau. Selon des chercheurs américains, il serait ainsi possible en complémentant l’alimentation des personnes âgées avec ce type de nutriments de ralentir la progression de certaines démences, comme la maladie d’Alzheimer. C’est ce que suggère une étude parue dans le Journal of Alzheimer’s Disease.

Publicité

Maladie neurodégénérative par excellence, la maladie d’Alzheimer est le résultat d’un double processus : l’accumulation en plaques de peptides anormaux bétâ-amyloïdes dans le cerveau, et l'augmentation de la capacité de phosphorylation de la protéine tau, qui entraîne une concentration élevée de protéines Tau anormales dans les cellules nerveuses en dégénérescence. Plus de 860 000 Français et 35 millions d’individus dans le monde seraient victimes de cette affection. Si aucun traitement curatif n’existe, il est cependant possible, lorsqu’elle est détectée précocement, de ralentir son processus évolutif et d’améliorer un temps la qualité de vie des patients.

C’est dans ce contexte que Lucy Nelson et ses collaborateurs de l'École de médecine Icahn de Mount Sinai (NY) se sont intéressés à une préparation spécifique du cacao : le « Lavado ». Cette mixture contient des polyphénols et antioxydants. On les retrouve aussi en quantité moindre dans d’autres fruits et légumes. Afin d’étudier l’impact du « lavado » sur notre cerveau, les chercheurs ont mené des tests sur des souris préalablement modifiées génétiquement pour développer une affection similaire à la maladie d’Alzheimer.

Très vite, ils ont constaté que cette mixture issue de la fève du cacao permettait de bloquer précocement la formation des plaques amyloïdes autour des synapses et ainsi freiner le déclin cognitif inhérent à cette pathologie. En analysant les mécanismes impliqués dans ce processus, l’équipe de Lucy Nelson a montré qu’en fait le « lavado » améliorait considérablement l’irrigation au niveau du cerveau.

Forts de ces données, les chercheurs estiment qu’une quantité suffisante de cette mixture pourrait permettre à terme de prévenir les risques de développer la maladie d’Alzheimer ou du moins retarder son apparition. Toutefois, d’autres travaux sont nécessaires pour identifier avec précision quelles molécules et métabolites spécifiques contenus dans le « lavado » sont efficaces contre la maladie d’Alzheimer… Affaire ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2014-06-25 par Olivier Frégaville-Arcas _ information hospitalière
Source: ournal of Alzheimer’s Disease.Accéder à la source


Publicité

En savoir plus