Publicité
Accueil > Fil actus Santé > Neurologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2014-07-01
Fil actus Santé

Tags: Maladie d'Alzheimer - 
Alzheimer : vers un diagnostic précoce ?

  - Fil actus Santé
Alzheimer : vers un diagnostic précoce ?

Après 9 ans de travaux et de concertations, sous la houlette d’un spécialiste français, des neurologues du monde entier viennent de mettre au point un kit de diagnostic permettant d’améliorer le dépistage en amont ,de la maladie d’Alzheimer. Centré sur l’étude de biomarqueurs spécifiques, le test serait parfaitement fiable. C’est ce qui ressort d’une étude publiée dans la dernière édition du Lancet Neurology.

Publicité

La maladie d’Alzheimer est le résultat d’un double processus neurodégératif : l’accumulation en plaques de peptides anormaux bétâ-amyloïdes dans le cerveau, et l'augmentation de la capacité de phosphorylation de la protéine tau, qui entraîne une concentration élevée de protéines Tau anormales dans les cellules nerveuses en dégénérescence. Plus de 860 000 Français et 35 millions d’individus dans le monde seraient victimes de cette affection. D’après les spécialistes, au rythme de l’évolution dans la population mondiale de cette maladie neurodégénative, le nombre de malades pourrait bien triplé dans les trente prochaines années. Si aucun traitement curatif n’existe, il est cependant possible, lorsqu’elle est détectée précocement, de ralentir son processus évolutif et d’améliorer un temps, la qualité de vie des patients.

Fort de ce constat, Bruno Dubois, chercheur à l’Inserm, en collaboration avec des neurologues du monde entier, a analysé l’ensemble des études menées sur la maladie d’Alzheimer dans le but d’affiner le diagnostic. Jusqu’à présent, le seul véritable moyen de savoir si le patient était réellement atteint de cette pathologie c’était d'étudier les lésions cérébrales post mortem.

Si plusieurs signes, tels que les troubles de la mémoire, des difficultés croissantes à s’orienter dans l’espace et dans le temps et la perte d’autonomie permettent de poser un diagnostic, ils ne sont pas spécifiques de la maladie et ne permettent pas un dépistage précoce. D’après les spécialistes, actuellement faute de véritables tests, un tiers des patients sont diagnostiqués à tort et bénéficient d’une prise en charge totalement inadaptée?à leur affection.

Grâce à la méta-analyse menée depuis plus de 9 ans, il serait maintenant possible de diagnostiquer très précocement la maladie d’Alzheimer grâce à deux biomarqueurs : la mesure de teneurs anormales de protéines cérébrales ou la tomographie par émission de positions (imagerie cérébrale). C’est une véritable révolution qui devrait à terme ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2014-07-01 par Olivier Frégaville-Arcas _ Information hospitalière
Source: EurekalertAccéder à la source


Publicité

En savoir plus