Publicité
Accueil > ANSM > Maladies rares
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application

Biofutur


Partenaires


Publicité

2014-07-04
ANSM

Tags: anms : maladies orphelines - 
Avis et recommandations du Comité des médicaments orphelins (COMP) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) de juin 2014 - ANSM
Avis et recommandations du Comité des médicaments orphelins (COMP) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) de juin 2014

Le Comité des médicaments orphelins (COMP) de l’Agence européenne des médicaments s’est réuni du 10 au 12 juin à Londres. Ce Comité est chargé d’examiner les demandes de désignations[1] déposées par des personnes physiques ou morales souhaitant développer des médicaments destinés au traitement de maladies rares, appelés médicaments « orphelins ». Le COMP a rendu au cours de cette session des avis favorables pour 16 désignations de médicaments orphelins et a recommandé le maintien du statut d’orphelin de 2 médicaments.

Publicité

Le COMP a rendu un avis favorable pour la désignation médicaments orphelins de 16 médicaments développés dans les maladies rares suivantes :
- L’amylose AL (carboxy pyrrolidine hexanoyl pyrrolidine carboxylate, anticorps monoclonal recombinant anti composant amyloïde P sérique humain),
- Le m yélome à plasmocytes (marizomib),
- L’infection nécrosante des tissus mous (sel d’acétate de sodium du peptide H-D-Ala-Ser-Pro-Met-Leu-Val-Ala-Tyr-Asp-D-Ala-OH),
- La tachycardie ventriculaire polymorphe cathecolaminergique (vecteur viral adéno-associé de sérotype 9 contenant le gène humain de la calsequestrine cardiaque),
- Le cancer de l’ovaire (cédiranib),
- La maladie de Huntington (cystéamine bitartrate),
- La myasthénie acquise (éculizumab),
- La fibrose pulmonaire idiopathique (anticorps monoclonal humanisé anti-alpha ? beta 6),
- Le gliome (anticorps monoclonal recombinant humanisé anti-récepteur de l’EGF associé au maleimidocaproyl monomethyl auristatine),
- Le syndrome de Prader-Willy (ocytocine),
- La béta-thalassémie intermédiaire et majeure (protéine de fusion recombinante comprenant une forme modifiée du domaine extracellulaire du récepteur IIB humain activin associé au domaine humain IgG1 Fc),
- Le cancer de l’estomac (rilotumumab),
- La sclérodermie systémique (riociguat),
- L’hémophilie B (oligonucleotide synthétique double-brin siRNA dirigé contre l’antithrombine mRNA lié au ligand contenant 3 résidus du N-acetylgalactosamine),
- L’hémophilie A (oligonucleotide synthétique double-brin siRNA dirigé contre l’antithrombine mRNA lié au ligand contenant 3 résidus du N-acetylgalactosamine).

Le COMP a également recommandé le maintien du statut orphelin de 2 médicaments ayant obtenu un avis favorable du CHMP pour l’octroi d’une autorisation de mise sur le marché
- Gazyvaro (obinutuzumab) dans le traitement de la leucémie lymphoïde chronique
- Translarna (ataluren) dans une forme de la myopathie de Duchenne.

Les médicaments orphelins bénéficient de mesures d’incitation spécifiques
Les médicaments "orphelins" sont destinés au traitement, à la prévention ou au diagnostic de maladies rares, graves ou entraînant une menace pour la vie et dont la prévalence ne dépasse ...

Page suivante (2 / 3)

Article écrit le 2014-07-04 par ANSM
Source: Point d'information ANSM Accéder à la source

Mots clés: anms : maladies orphelines


Publicité