Publicité
Accueil > Fil actus Santé > Gynécologie Obstétrique
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2014-07-04
Fil actus Santé

Tags: toucher vaginal -  cancer -  frottis - 
Haro sur le toucher vaginal… - Fil actus Santé
Haro sur le toucher vaginal…

Examen gynécologique de routine, le toucher vaginal vient d’être remis en cause par des médecins américains. En effet, il ne permettrait pas de détecter efficacement certaines maladies graves. C’est ce qui ressort d’une étude parue dans le dernier numéro des Annals of Internal Medecine.

Publicité

Souvent mal vécu par les femmes, le toucher vaginal, qui reste un standard des examens gynécologiques, a pour but de détecter certaines anomalies et notamment certains cancers. Une analyse de la littérature scientifique a conduit Linda Humphrey et ses collaborateurs de l’American College of Physicians (ACP) à remettre en cause cette pratique. Selon les conclusions des membres de la commission des guides cliniques de cette instance, non seulement le toucher vaginal serait contre productif, en dissuadant certaines femmes de se faire examiner régulièrement, mais il serait inutile car il conduirait à des diagnostics erronés.
Par ailleurs, d’après les spécialistes, il ne réduirait en rien le taux de mortalité. Toutefois, afin de nuancer leur propos, les membres de l’ACP soulignent que ces nouvelles préconisations concernent uniquement les patientes ne présentant pas de troubles particuliers. Dans leurs conclusions, ils rappellent que cet examen reste une étape clé pour comprendre certains symptômes comme les pertes vaginales, les saignements anormaux ou les dysfonctionnements sexuels. En ce qui concerne le cancer du col de l’utérus, le frottis cervico-utérien est quant à lui indispensable…
Pour l’instant, les autorités sanitaires françaises ne se sont pas prononcées sur ce sujet.

Article écrit le 2014-07-04 par Olivier Frégaville-Arcas _ information hospitalière
Source: NewswiseAccéder à la source


Publicité

En savoir plus