Publicité
Accueil > Vie de l'Hôpital : actus > santé publique
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application

Biofutur


Partenaires


Publicité

2014-07-24
Vie de l'Hôpital : actus

Tags: EFN - 
Blessures par objets tranchants, un risque important pour les infirmiers - Vie de l'Hôpital :  actus
Blessures par objets tranchants, un risque important pour les infirmiers

En août 2013, la directive européenne définissant les recommandations des bonnes pratiques à adopter en cas de blessures par objets tranchant chez le personnel hospitalier était enfin transcrit en droit français. Un an après, nous avons souhaité savoir ce que cela avait changé dans le quotidien des infirmiers. nous avons pour cela posé quelques questions à Paul De Raeve, secrétaire général de la Fédération européenne des associations infirmières (EFN).

Publicité

Quelle était la situation avant la mise en œuvre de la directive européenne 2010/32/EU ?

Les blessures par objets tranchants constituent la deuxième cause de blessures les plus fréquentes dans le domaine de la santé. En 2010, on estimait ainsi à 21 millions le nombre de professionnels opérant dans le secteur des soins de santé européen et à 1 million le nombre de blessures par piqûre d’aiguille se produisant chaque année. En France, les résultats du réseau AES-Raisin de 2010 font état de 17 039 accidents d’exposition au sang (AES), dont 80% d’accidents percutanés pour la plupart par piqûre ou coupure (70%). Impliquées dans 48% de ces accidents, les infirmières sont en première ligne .
C’est pour lutter contre cette menace pesant sur les professionnels de santé qu’a été mise en œuvre la directive 2010/32/EU relative à la prévention des blessures par objets tranchants dans les secteurs hospitaliers et de la santé, le Parlement européen ayant défini en 2010 « les blessures et les infections par objets tranchants ou piquants, telles que les piqûres accidentelles, comme l’une des menaces les plus graves pour la santé et la sécurité des professionnels de santé européens ».


Quels sont les risques encourus par les infirmières ? Quelle est la position de l'hôpital face à cela, par exemple y a-t-il des précautions particulières à prendre ?
Au-delà du coût financier important que les blessures par objets tranchants représentent, les professionnels de santé touchés sont susceptibles de contracter une infection causée par 30 agents pathogènes hématogènes, dont l’hépatite B, l’hépatite C et le VIH . Les conséquences psychologiques de ce type de blessures sont également loin d’être négligeables. Le désarroi ressenti à l’idée d’avoir contracté une maladie transmissible par le sang peut ainsi suffire à déclencher un état de stress post-traumatique, ...

Page suivante (2 / 4)

Article écrit le 2014-07-24 par entretien avec Paul De Raeve pour Information hospitalière
Source: EFNAccéder à la source


Publicité

En savoir plus