Publicité
Accueil > Fil actus Santé > Endocrinologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application

Biofutur


Partenaires


Publicité

2014-08-13
Fil actus Santé

Tags: Diabète -  insuline -  Sanofi - 
Diabète : bientôt un inhalateur d'insuline ?

  - Fil actus Santé
Diabète : bientôt un inhalateur d'insuline ?

Afin de simplifier la vie des patients diabétiques, les laboratoires pharmaceutiques français Sanofi viennent d’obtenir, en exclusivité mondiale, une licence les autorisant à mettre au point un inhalateur d’insuline.

Publicité

En un peu plus de 30 ans, le diabète est devenu un véritable fléau mondial. Première affection de longue durée (ALD) en France, devançant le cancer, cette maladie non transmissible est un trouble du métabolisme qui se manifeste par un excès de sucre dans le sang, dû à une résistance des cellules à l’action de l’insuline : quand le pancréas est trop sollicité, il n’arrive plus à en produire suffisamment. Le patient est alors obligé de s’injecter cette hormone par voie intraveineuse. Il existe deux formes de diabète : l’insulino-dépendant dit "de type 1" (maladie auto-immune), et le non insulino-dépendant dit "de type 2", souvent appelé "diabète gras" et qui touche le plus souvent les personnes en surpoids. Actuellement, on estime que plus de 3,5 millions de Français sont diabétiques, dont 2,9 millions atteints d’un diabète de type 2.

Dans le but d’améliorer le quotidien des personnes diabétiques et leur éviter les piqûres, le groupe pharmaceutique français Sanofi travaille depuis plusieurs années sur la possibilité de fabriquer et commercialiser un système permettant d’inhaler l’insuline.

Les premiers travaux ont permis de mettre au point un appareil contenant de l’insuline en poudre de la taille d’un gros sifflet. En cas de glycémie élevée, il suffit d’inhaler, et la poudre une fois dans les poumons se dissout et fait passer le produit directement dans le sang.

Ce n’est pas la première fois qu’un tel dispositif est commercialisé. En 2007, une insuline inhalable avait déjà été lancée mais elle fut retirée rapidement du marché, en raison d’un risque associé de développer un cancer du poumon. Afin de se garantir d’effets secondaires graves, les autorités de santé américaines ont donné leur accord aux laboratoires Sanofi pour commercialiser leur inhalateur tout en recommandant qu’il ne soit pas prescrit aux fumeurs et aux personnes ayant ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2014-08-13 par Olivier Frégaville-Arcas _ Information hospitalière
Source: AFPAccéder à la source


Publicité

En savoir plus

(crédit photo : îlots de Langerhans d'un pancréas de rat, l'insuline étant représentée en vert © Masur via Wikimedia Commons)