Publicité
Accueil > Fil actus Santé > cardiologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application

Biofutur


Partenaires


Publicité

2014-08-14
Fil actus Santé

Tags: AVC -  Cellules souches - 
La greffe de cellules souches :  un traitement prometteur post-AVC - Fil actus Santé
La greffe de cellules souches : un traitement prometteur post-AVC

Suite à un accident vasculaire cérébral (AVC), la greffe autologue de cellules souches pourrait permettre au patient de mieux récupérer. C’est ce que suggère une étude britannique publiée dans la dernière édition de la revue Stem Cells Translational Medicine.

Publicité

Qu’il soit thrombotique ou ischémique, l’accident vasculaire cérébral (AVC) se caractérise par un arrêt brutal de la circulation du sang dans notre cerveau. Les experts estiment que, toutes les 5 minutes, une personne, à travers le monde, serait victime de ce type d’incident. En France, chaque année, 130 000 personnes feraient une attaque et 33 000 en décéderaient. Toutefois, une partie de ces AVC demeurent sans étiologie particulière, et aucun signe avant-coureur ne permet de prédire les risques de leur survenue.

Afin d’aider les patients à mieux récupérer suite à un AVC, plusieurs équipes de chercheurs à travers le monde travaillent sur la possibilité d’utiliser la thérapie des cellules souches pour permettre au cerveau de reconstituer les tissus endommagés.

En mai 2013, l’essai PISCES de phase I mené à l’Université de Glasgow avait permis de montrer l’innocuité et la tolérabilité d’une telle technique sur 9 patients ayant subi un AVC ischémique. Un an plus tard, des chercheurs de l’Imperial College London ont mené le même type d’expérience sur 5 patients dans les 7 jours qui ont suivi un AVC ischémique particulièrement grave. Les chercheurs ont greffé à ces volontaires des cellules souches CD34 +, qui avaient été préalablement testées chez l’animal.

Suivis durant 6 mois après la transplantation, tous les patients ont bien toléré l’opération, n’ont pas fait de rechute et ont vu une amélioration certaine de leur état de santé, ainsi que du fonctionnement de leurs capacités cérébrales.

Forts des ces résultats encourageants les chercheurs britanniques estiment que leur approche est prometteuse, toutefois d’autres essais cliniques doivent être menés…

Article écrit le 2014-08-14 par Olivier Frégaville-Arcas _ Information hospitalère
Source: NewswiseAccéder à la source


Publicité

En savoir plus