Publicité
Accueil > Revue de presse > Cardiologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application

Biofutur


Partenaires


Publicité
2014-09-08
Revue de presse

Tags: AVC -  Maladies cardiovasculaires -  Daiichi Sankyo - 
Prise en charge de l’hypertension artérielle: il est temps d’agir - Revue de presse
Prise en charge de l’hypertension artérielle: il est temps d’agir

Les maladies cardiovasculaires (MCV) sont la première cause de mortalité en Europe, où elles sont responsables de près de 47% de tous les décès, dus en priorité à une cardiopathie ischémique ou un AVC.[6] Ces événements peuvent être attribués à des facteurs de risque cardiovasculaires majeurs, et en premier lieu à une pression artérielle (PA) trop élevée.[7] “Le traitement efficace de l’hypertension artérielle est une étape indispensable pour réduire le fardeau des MCV”, a déclaré le Professeur Josep Redòn, Hospital Clinico, Université de Valence, Valence (Espagne).

Publicité

Il est temps d’agir’, thème du symposium satellite du congrès de l’ESC cette année, souligne le besoin urgent de mettre en place des stratégies efficaces pour contrôler la PA dans la pratique médicale courante. Les questions étant généralement très nombreuses, la présentation des experts sera suivie d’une séance de questions/réponses avec les experts le dimanche 31 août 2014. ?Malgré le grand nombre de médicaments antihypertenseurs efficaces sur le marché, les taux de contrôle de la PA chez les patients recevant un traitement antihypertenseur restent sous-optimaux. Ainsi en Europe, moins de la moitié des patients hypertendus obtiennent une PA conforme aux recommandations, soit <140/90 mmHg,[2] et ce malgré un traitement antihypertenseur chez certains d’entre eux.[8, 9] ?Le contrôle sous-optimal de la PA est dû à plusieurs facteurs, dont une mauvaise observance des traitements antihypertenseurs. Ce facteur est important parce qu’il concerne un grand nombre patients et il est associé à un risque accru de maladies cardiovasculaires.[2, 10] “ Chez les patients hypertendus, l’adhérence au traitement chute assez rapidement ”, insiste le Professeur Michel Burnier, Centre Hospitalier Universitaire Vaudois, Lausanne (Suisse). ?Au cours des 12 premiers mois de traitement, jusqu’à 50% des patients ne prennent plus leurs médicaments conformément à la prescription.[11] L’un des moyens les plus faciles et les efficaces pour améliorer l’observance est de réduire le nombre de comprimés à prendre.[2, 10] Les associations à doses fixes dans un seul comprimé offrent une alternative intéressante pour améliorer l’observance, comparé aux associations libres .[3]
Un autre facteur clé contribuant au faible taux de contrôle de la PA est l’hypertension difficile à traiter, dont l’hypertension résistante ‘. Ainsi, comme le souligne le Professeur Luis M. Ruilope, Unidad de Hipertension, Hospital 12 de Octubre, Madrid (Espagne), la prévalence réelle de l’hypertension résistante semble être beaucoup plus faible que l’on ne ...

Page suivante (2 / 4)

Article écrit le 2014-09-08 par Daiichi Sankyo
Source: Communiqué de presse Daiichi Sankyo


Publicité

En savoir plus

Références
1. Lewington S et al. Lancet 2002; 360: 1903–13?
2. Mancia G et al. J Hypertens 2013; 51: 1281–357
3. Bangalore S et al. Am J Med 2007; 120: 713–9?
4. Campbell NR et al. J Hypertens 2003; 21: 1591–7?
5. McAlister FA et al. CMAJ 2011; 183: 1007–13?
6. Nichols M et al. 2012 European Heart Network, European Society of Cardiology http://www.ehnheart.org/MCV-statistics.html.
7. Lim SS et al. Lancet 2012; 380: 2224–60?
8. Kearney PM et al. J Hypertens 2004; 22: 11–9?
9. Banegas JR et al. Eur Heart J 2011; 2143–52?
10. Corrao G et al. J Hypertens 2011; 29: 610–8?
11. Vrijens B et al. BMJ 2008; 336: 1114–7?
12. Fontenla A et al. Rev Esp Cardiol 2013; 66: 364–70?