Publicité
Accueil > Fil actus Santé > Neurologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application

Biofutur


Partenaires


Publicité

2014-09-10
Fil actus Santé

Tags: Maladie de Parkinson -  Stimulation profonde - 
Parkinson : un chercheur français récompensé par un prestigieux prix américain - Fil actus Santé
Parkinson : un chercheur français récompensé par un prestigieux prix américain

Le 8 septembre dernier, Alim-Louis Benabid, neurochirurgien au CHU de Grenoble, a été distingué par la Fondation américaine Lasker pour ses travaux novateurs sur la maladie de Parkinson. Cette récompense internationale est considérée dans le monde scientifique comme un sorte de prix Nobel à l’Américaine.

Publicité

Maladie neurologique chronique dégénérative qui se déclare entre 45 et 70 ans, la maladie de Parkinson affecte le système nerveux central. Elle est à l’origine de troubles essentiellement moteurs, à évolution progressive. Reconnaissable aux tremblements incontrôlés des membres du patient ou à la rigidité du tronc, cette pathologie est la conséquence directe de la destruction lente de neurones du locus niger (ou « substance noire ») et d'une atteinte des faisceaux nigro-striés. En France, elle toucherait un peu plus de 150 000 personnes. Il n’existe aucun traitement curatif, il est cependant possible avec le Lévodopa, un médicament contenant un précurseur de la dopamine, de ralentir l’évolution de la maladie et ainsi, d’améliorer la qualité de vie des patients. Dans certains pays, il est possible pour quelques cas graves, d’avoir recours à la stimulation cérébrale profonde.

C’est d’ailleurs, pour avoir mis au point cette technique que le Professeur Alim-Louis Benabid, et son homologue américain Mahlon DeLong, viennent de recevoir le prix de la recherche médicale de la fondation Lasker. Le neurologue français, particulièrement touché par cette distinction, a estimé que pour lui, « c'était une consécration et que cela faisait partie des événements heureux de la vie d'un scientifique qui témoigne du fait que ce qu'on a fait a servi à quelque chose, que cela a un certain retentissement. »

À 72 ans, le neurochirurgien, également professeur de biophysique et membre de l’Académie des Sciences, obtient ainsi une belle consécration. En mettant au point, il y a de cela plusieurs années, la stimulation cérébrale profonde, qui consiste à implanter dans des zones spécifiques du cortex cérébral un dispositif capable de bloquer par stimulation électrique l’activité anormale du cerveau, il a permis d’améliorer considérablement la qualité de vie de plus de 100 000 patients dans le monde entier, notamment en ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2014-09-10 par Olivier Frégaville-Arcas _ Information hospitalière
Source: AFPAccéder à la source


Publicité

En savoir plus

(Crédit photo : Alim-Louis Benabid en juin 2013 © Negarc via Wikimedia Commons)