Publicité
Accueil > Fil actus Santé > Cardiolgie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2014-10-29
Fil actus Santé

Tags: AVC - 
AVC : agir vite pour réduire les risques de séquelles et de mortalité - Fil actus Santé
AVC : agir vite pour réduire les risques de séquelles et de mortalité

Bouche déformée, faiblesse des membres d’un côté du corps, paralysie, perte de la parole, troubles de la mémoire sont les premiers signes qui doivent faire penser à un accident vasculaire cérébral (AVC). Afin de limiter les risques de complications, une fois ces symptômes identifiés, appeler le 15 doit être le premier des réflexes. En cette journée mondiale de l’AVC, un rappel des bonnes pratiques est de mise.

Publicité

Chaque année, 130 000 personnes sont victimes d’un AVC, dont un quart ont plus de 65 ans. 32 500 d’entre elles succombent à cet événement, qui résulte de l’obstruction ou la rupture d’un vaisseau transportant le sang dans le cerveau, privant ce dernier d’oxygène. Fautes de réflexes adéquats, on estime que 500 000 Français souffrent au quotidien des séquelles d’un tel traumatisme. Afin de sensibiliser le grand public, comme chaque année, à l’occasion de la journée mondiale de l’AVC, les professionnels se mobilisent pour aider tout un chacun à reconnaître les signes d’alerte et les premiers gestes à faire pour limiter les risques de complications, de lésions irréversibles et de mortalité.

Si dans votre environnement, une personne présente les signes suivants -
déformation de la bouche ; faiblesse d’un côté du corps au niveau des membres et trouble de la parole –, le premier réflexe est d’appeler le 15. Contrairement à l’infarctus du myocarde, le patient ne souffre pas, il est dont nécessaire d’être aux aguets.

En attendant l’arrivée du Samu, il est nécessaire de soulager le patient. Pour cela, il est important de suivre les conseils du médecin régulateur que vous aurez en ligne. il est notamment recommandé d’allonger la personne avec un oreiller sous la tête, de noter précisément quand les premiers signes sont apparus puis regrouper les informations médicales du patient. L’ensemble de ces données seront nécessaires pour le choix de la prise en charge… Soyez vigilants…





Article écrit le 2014-10-29 par Olivier Frégaville-Arcas _ Information hospitalière
Source: AFPAccéder à la source


Publicité

En savoir plus

(crédit photo : ©Wikimedia commons)





Cardiolgie: Sur le même thème...