Publicité
Accueil > Fil actus Santé > maladies infectieuses
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application

Biofutur


Partenaires


Publicité

2015-01-30
Fil actus Santé

Tags: Ebola - 
Ebola : l’épidémie n’est toujours pas endiguée

  - Fil actus Santé
Ebola : l’épidémie n’est toujours pas endiguée

L’épidémie de fièvre Ebola qui ravage depuis plus d’un an l’Afrique de l’Ouest ne serait malheureusement toujours pas endiguée, malgré un léger ralentissement. C’est ce que suggèrent les conclusions du dernier rapport que vient de publier l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Publicité

A l’origine d’une des maladies les plus contagieuses et meurtrières du monde, le virus Ebola a été identifié au Zaïre en 1976. Les personnes infectées développent une fièvre hémorragique qu’aucun traitement autorisé ne permet de stopper véritablement. Dans 80 à 90 % des cas, la maladie est mortelle.

Depuis le mois de décembre 2013, l’Afrique de l’Ouest, et tout particulière la Sierra Leone, le Libéria et la Guinée, sont le théâtre de la plus meurtrière des épidémies jamais connue. On estime qu’au moins 22 000 personnes ont été contaminées et que 8 810 d'entre elles sont décédées.

L’explosion du nombre de cas, au cours des 6 derniers mois, a permis de relancer de nombreux programmes de recherche afin de percer les mystères de ce virus, de trouver un médicament capable de soigner efficacement les patients infectés, et pourquoi pas, de découvrir un vaccin préventif.

Sur le front africain, les experts se veulent rassurants tout en restant très prudents quant à l’avenir. C’est un fait : « Le nombre de cas décroît de semaine en semaine et tend vers zéro dans beaucoup d'endroits ; toutefois, la maladie est encore présente dans un tiers des zones des trois pays touchés. Nous avons encore des flambées occasionnelles et des surprises avec de nouveaux cas, hors de nos listes de personnes ayant été en contact avec des malades », a expliqué David Nabarro, le coordinateur spécial de l'ONU pour la lutte contre cette fièvre hémorragique, actuellement à Addis Abeba pour participer au sommet de l'Union africaine qui devrait aborder ce sujet.

Alors oui, l’épidémie ralentit, mais elle n’est toujours pas endiguée. En effet, c’est la première fois depuis des mois que moins d’une centaine de cas ont été recensés au cours d’une semaine…

Article écrit le 2015-01-30 par Olivier Frégaville-Arcas _ Information hospitalière
Source: OMSAccéder à la source


Publicité

En savoir plus