Publicité
Accueil > Fil actus Santé > Cancérologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application

Biofutur


Partenaires


Publicité

2015-02-17
Fil actus Santé

Tags: THS -  Cancer de l'ovaire - 
Cancer de l’ovaire, les THS en ligne de mire - Fil actus Santé
Cancer de l’ovaire, les THS en ligne de mire

C’est confirmé, les traitements hormonaux de la ménopause (THM) seraient à l’origine d’une augmentation significative de survenue du cancer de l'ovaire, et ce même lorsqu'ils ne sont prescrits que pendant quelques années. C’est ce que suggère une méta-analyse menée par des chercheurs britanniques et publiée dans le dernier numéro du Lancet.

Publicité

Alors que l’on sait depuis plus de 10 ans que la prise de THM est un des facteurs de risques du cancer du sein, Richard Peto, de l'Université d'Oxford, et ses collaborateurs ont cherché à savoir si d’autres cancers pouvaient être sous l’influence de ce type de traitements. Pour cela, ils ont analysé les données de plus de 52 études épidémiologiques portant sur 21 488 femmes américaines, européennes et australiennes ayant développé des cancers de l'ovaire.

Les premières conclusions de leurs investigations ont montré que les patientes ayant pris au cours de leur vie des THM avaient 40 % de plus de risques d’être atteinte par un cancer de l’ovaire que celles n’ayant rien pris. D’après le principal auteur de l’étude, « pour les femmes qui prennent un THM pendant 5 ans à partir de l'âge de 50 ans, cela signifie un cancer supplémentaire pour 1 000 utilisatrices et un décès par cancer de l'ovaire pour 1 700 utilisatrices. »



Par ailleurs, l’équipe de chercheurs a montré que le risque de survenue de cancer de l’ovaire était d’autant plus important quand la femme est sous traitement. Toutefois, l’arrêt du traitement ne signifie pas pour autant la suppression du risque. Ce dernier diminue au cours du temps mais persiste longtemps… D’autres travaux sont toutefois nécessaires pour en savoir plus sur le lien entre THM et cancer de l’ovaire…

Article écrit le 2015-02-17 par Olivier Frégaville-Arcas _Information Hospitalière
Source: EurekalertAccéder à la source


Publicité

En savoir plus