Publicité
Accueil > Fil actus Santé > Politique de santé
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application

Biofutur


Partenaires


Publicité

2015-04-14
Fil actus Santé

Tags: Loi -  Réforme -  Tiers payant - 
Loi sur la santé, à l’heure du vote solennel… - Fil actus Santé
Loi sur la santé, à l’heure du vote solennel…

Après deux semaines de débats, malgré la forte opposition du corps médical, le projet de loi sur la santé qui doit notamment entériner le tiers payant, devrait être voté ce jour, en première lecture, à l’Assemblée nationale. Défendu avec vigueur par la ministre de la Santé, Marisol Touraine, le texte partira en procédure accélérée au Sénat. Retour sur les mesures phares.

Publicité

Dire que le texte de cette nouvelle loi sur la santé ne fait pas l’unanimité est un euphémisme. Bien que cette réforme en profondeur de notre système de santé prône l’égalité pour tous à l’accès aux soins, il semble que médecins et membres du parti d’opposition ne soient clairement pas du même avis que le Gouvernement. Promis par François Hollande en 2012 avant les présidentielles, le tiers payant généralisé devrait être adopté sans trop de surprise et être la régle pour tous les assurés d’ici à la fin novembre 2017. Pourtant, ce point cristallise les mécontentements du corps médical. Malgré des aménagements concédés par la majorité, comme les garanties de paiement et une mise en œuvre souple, la plupart des syndicats de médecins libéraux (Bloc, FMF, SML et UFML) maintiennent la pression face aux députés et souhaitent toujours le retrait de cette proposition qui, à leur yeux, devrait produire à terme « une médecine sans liberté, sans indépendance, sans secret médical. »
Dans ce combat, le corps médical est soutenu bien évidemment par les partis d’opposition qui voient dans cette loi « une forme de déresponsabilisation de l'assuré social », mais aussi un risque accru de voir apparaître « une surconsommation potentielle d'actes médicaux et de consultations. » Loin d’être le seul point d’achoppement, la généralisation du tiers payant qui, pour les centristes, ne s’attaque pas au vrai problème de l’accès aux soins, la désertification médicale, ne devrait pourtant pas être remis en cause.
Par ailleurs, cette réforme s’attaque à bien d’autres sujets qui devraient mener, à terme, à une modernisation de notre système de santé. Dans la ligne de mire de la ministre de la Santé, on trouve pêle-mêle la lutte contre le "binge drinking", la mise en place de logos nutritionnels pour lutter contre l’obésité, la suppression ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2015-04-14 par Olivier Frégaville-Arcas _ Information Hospitalière
Source: AFPAccéder à la source


Publicité

En savoir plus

(Crédit photo : Palais Bourbon © Wikimedia commons)





Politique de santé: Sur le même thème...