Publicité
Accueil > Fil actus Santé > Pharmacologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application

Biofutur


Partenaires


Publicité

2015-04-15
Fil actus Santé

Tags: Médicaments -  seniors -  iatrogénie - 
Lancement d’une nouvelle campagne pour lutter contre la iatrogénie médicamenteuse chez les seniors - Fil actus Santé
Lancement d’une nouvelle campagne pour lutter contre la iatrogénie médicamenteuse chez les seniors

Le mésusage des médicaments chez les personnes âgées est malheureusement monnaie courante. Pour lutter efficacement contre ce phénomène, les Entreprises du médicament (le Leem) lancent une campagne d’information et de sensibilisation sur la iatrogénie médicamenteuse avec pour slogan « Médicaments... Et si on changeait de comportement. »

Publicité

Selon une enquête, intitulée « Perception de la consommation des médicaments par les seniors » réalisée à la demande du Leem et de l'Institut français des seniors, 71 % des personnes âgées de plus de 50 ans et 86 % de celles de plus de 75 ans prendraient des médicaments une ou plusieurs fois par jour, depuis dix ans dans la moitié des cas. La moyenne serait de quatre par jour, alors qu’on sait qu’au-delà de trois molécules différentes dans un organisme, on contrôle très difficilement les interactions. Malgré tout, il semble que les seniors font très attention à leur médication et ont heureusement une assez bonne observance de leur traitement. Seuls 19 % d’entre eux avouent oublier de prendre de temps à autres leurs médicaments, 16 % confessent avoir carrément arrêté de les prendre, et 2 % admettent faire des erreurs de dosage ou confondre les boîtes.
Plutôt encourageant, le constat reste cependant inquiétant. Le mésusage des médicaments ou iatrogénie médicamenteuse est souvent à l’origine d’effets néfastes, voire dangereux pour la santé. Mauvais dosage et traitements multiples sont les principaux problèmes générés par ce phénomène. L’enquête révèle d’ailleurs que ce comportement inapproprié est constaté chez 53,5 % des personnes de plus 75 ans, et notamment chez ceux qui sont multi-pathologiques. Dans son communiqué annonçant le lancement d’un programme de lutte contre le mésusage des médicaments, le Leem rappelle que « Cette prise excessive ou inappropriée de médicaments a pour principale conséquence la survenue d'interactions ou d'effets indésirables, responsables de 128 000 hospitalisations par an, alors qu'une fois sur quatre (28 %), ces accidents sont jugés évitables. »
Les principaux axes de cette campagne de sensibilisation sont, d’une part, l’insertion dans les principaux titres de la presse destinée aux seniors d’un guide du bon usage des médicaments associé à ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2015-04-15 par Olivier Frégaville-Arcas _ information hospitalière
Source: AFPAccéder à la source


Publicité

En savoir plus