Publicité
Accueil > Fil actus Santé >
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application

Biofutur


Partenaires


Publicité

2015-04-16
Fil actus Santé

Tags: Autisme, diabète gestationnel - 
Autisme : le diabète gestationnel en cause - Fil actus Santé
Autisme : le diabète gestationnel en cause

Les enfants dont les mères étaient atteintes d’un diabète en début de grossesse auraient un risque accru de développer des troubles autistiques. C’est ce que révèle une étude américaine publiée ce jour dans le Journal of the American Medical Association (JAMA).

Publicité

Trouble du comportement qui se définit par une inadaptation à l'environnement social et à une impossibilité de communiquer avec le monde extérieur, l’autisme se manifeste dès la petite enfance et persiste à l’âge adulte. Il existe plusieurs formes plus ou moins graves de cette affection qui se caractérise par de nombreux symptômes pouvant varier d’un patient à l’autre. Avant l’âge de 20 ans, on estime qu’un enfant sur 150 est touché par ce type de trouble, soient plus de 100 000 jeunes Français. Actuellement, on évalue entre 400 000 et 600 000 le nombre de personnes atteintes, vivant sur le territoire hexagonal. Bien qu’étudié dans le monde entier par de nombreuses équipes de chercheurs, l’autisme reste un syndrome mal connu, aux origines multiples.
Afin de mieux percer les mystères de ce trouble, Anny Xiang et ses collaborateurs du Centre de recherche et d'évaluation du Kaiser Permanente (Californie) ont compilé et analysé les dossiers médicaux électroniques de plus de 322 000 nourrissons de différentes origines ethniques, nés entre 28 et 44 semaines de grossesse dans le sud de la Californie, entre 1995 et 2009. Ils ont alors suivi ces enfants pendant un peu plus de 5 ans.
Les premiers résultats ont montré que ceux dont les mères avaient développé un diabète gestationnel avant la 26ème semaine de grossesse avaient, par rapport aux autres enfants, 63 % de risque supplémentaire d’être atteints de troubles autistiques. Une analyse plus fine, qui a tenu compte de nombreux facteurs environnementaux, tels que l'âge maternel, le niveau d'éducation ou l'origine ethnique, a permis de minimiser légèrement ce risque (42 %).
L’ensemble des données n’a pourtant pas permis aux chercheurs de montrer qu’il existait un lien entre ces deux évènements. Il s’agit donc d’un constat de forte présomption, mais pas d’une preuve. Toutefois, Anny Xiang, auteure ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2015-04-16 par Olivier Frégaville-Arcas _ Information hospitalière
Source: JAMAAccéder à la source


Publicité

En savoir plus





: Sur le même thème...