Publicité
Accueil > Actualité médicale > Maladies infectieuses
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application

Biofutur


Partenaires


Publicité

2015-04-24
Actualité médicale

Tags: Hépatite C -  virus -  MSD - 
Le programme d'essais pivot de phase III C-EDGE de MSD , qui évalue le Grazoprevir/ Elbasvir, montre des taux de réponse virologique soutenus chez toute une gamme de patients atteints par une infection chronique au virus de l'hépatite C - Actualité médicale
Le programme d'essais pivot de phase III C-EDGE de MSD , qui évalue le Grazoprevir/ Elbasvir, montre des taux de réponse virologique soutenus chez toute une gamme de patients atteints par une infection chronique au virus de l'hépatite C

MSD, une société connue sous le nom de Merck aux Etats-Unis et au Canada, a annoncé aujourd'hui les premières présentations de données provenant du programme d'essais cliniques pivot de phase III actuellement en cours, C-EDGE, qui évalue le traitement expérimental par grazoprevir/elbasvir (100 mg/50 mg), à base d'un comprimé par jour, chez les patients atteints ou non de cirrhose et infectés par le virus de l'hépatite C chronique de génotype 1, 4 ou 6 (GT1, 4 ou 6).1 Les patients naïfs au traitement et infectés par le virus de l'hépatite C ayant participé à l'essai C-EDGE (C-EDGE TN) et ceux, naïfs au traitement, co-infectés par le VIH et le virus de l'hépatite C (C-EDGE CO-INFXN) traités pendant 12 semaines, ont obtenu des taux de réponse virologique soutenue de 95 pour cent (299 patients sur 316 et 207 patients sur 218, respectivement), 12 semaines après la fin du traitement (SVR12).

Publicité

En outre, les patients atteints par une infection au virus de l'hépatite C, ayant déjà été traités (C-EDGE TE) par ribavirine (RBV) ou non, pendant 12 semaines, ont obtenu des taux de 94 pour cent (98 patients sur 104) et de 92 pour cent (97 patients sur 105), respectivement, 12 semaines après la fin du traitement (SVR12); tandis que ceux traités pendant 16 semaines ont obtenu des taux de réponse virologique de 97 pour cent (103 patients sur 106) et de 92 pour cent (97 patients sur 105), respectivement. Ces données ont été présentées lors de l'International Liver CongressTM 2015 – le 50econgrès annuel de la European Association for the Study of the Liver (Extrait n°G07, affiches électroniques P0886 et P0887). Une note détaillant les conclusions de l'essai cliniqueC-EDGE TN a été publiée en ligne aujourd'hui dans les Annals of Internal Medicine.

«Nous demeurons sur la bonne voie pour soumettre une demande de drogue nouvelle auprès de la U.S. Food and Drug Administration au premier semestre de 2015.»
« Les patients atteints de comorbidités et possédant diverses expériences de traitement représentent des segments importants de la population atteinte par le virus de l'hépatite C chronique, nécessitant des options de traitement novatrices additionnelles », a déclaré le Dr Eric Lawitz, vice-président du développement scientifique et de la recherche au Texas Liver Institute, et professeur clinicien de Médecine au Health Science Center de l'Université du Texas à San Antonio, au Texas, aux Etats-Unis. « Ces conclusions sont importantes car elles démontrent qu'un comprimé unique de grazoprevir/elbasvir, pris une fois par jour, a permis d'obtenir des taux constamment élevés de SVR12 dans la population de patients étudiée. »
« Chez MSD, nous continuons de tirer profit de notre expérience clinique en utilisant grazoprevir/elbasvir sur diverses populations de patients infectés par le virus de ...

Page suivante (2 / 7)

Article écrit le 2015-04-24 par Business wire
Source: Communiqué de presse MSD Accéder à la source

Mots clés: Hépatite C virus MSD


Publicité

En savoir plus

(crédit photo : virus de l'hépatite infectant une cellule © Wikimedia commons)