Publicité
Accueil > Revue de presse > Cancérologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application

Biofutur


Partenaires


Publicité
2015-06-01
Revue de presse

Tags: cancer des poumons -  immunothérapie - 
Transgene annonce la présentation à l’ASCO de nouvelles données positives de la phase 2b de l’étude TIME avec TG4010, son produit d’immunothérapie, en cancer du poumon non à petites cellules - Revue de presse
Transgene annonce la présentation à l’ASCO de nouvelles données positives de la phase 2b de l’étude TIME avec TG4010, son produit d’immunothérapie, en cancer du poumon non à petites cellules

Transgene SA annonce aujourd’hui la présentation1, lors du congrès annuel de l’association américaine d’oncologie clinique (ASCO - American Society of Clinical Oncology) qui se tient à Chicago, aux Etats-Unis, de nouvelles données de la phase 2b de l’étude TIME de TG4010, produit d’immunothérapie ciblée contre MUC1, en cancer du poumon « non à petites cellules ».

Publicité

Ces données plus matures confirment la solidité des améliorations de la survie sans progression (PFS : progression free survival) et de la survie globale (OS overall survival) antérieurement communiquées, en particulier chez des patients ayant des tumeurs non squameuses. En outre, une amélioration des taux de réponse et un allongement de la durée médiane de réponse ont été montrés chez les patients traités avec TG4010 plus la chimiothérapie par comparaison avec ceux du bras contrôle.

Autre élément notable, une forte activité a été observée avec TG4010, grâce à une analyse rétrospective de l’expression de PD-L1 dans les tissus tumoraux des patients de l’étude présentant un niveau faible (inférieur à 5%) de cellules tumorales exprimant PD-L1, soit environ 70% des patients de l’étude TIME. PD-L1 (pour programmed death-ligand 1) est une protéine dont on pense qu’elle joue un rôle majeur dans l’extinction du système immunitaire et constitue une cible importante pour le traitement du cancer.

Le Professeur Elisabeth Quoix, Chef du Département de Pneumologie des Hôpitaux Universitaires de Strasbourg et investigateur coordonnateur de l’étude TIME a déclaré : « Il est gratifiant de voir les percées réalisées par les immunothérapies dans le traitement de différents cancers. Les résultats récemment mis à jour de TG4010 présentés à l’ASCO sont encourageants et militent pour la poursuite du développement de ce nouveau produit d’immunothérapie en cancer du poumon non à petites cellules, tant en combinaison avec la chimiothérapie qu’avec les bloqueurs de points de contrôle immunitaire ».

TIME est une étude randomisée, en double aveugle et contrôlée évaluant TG4010 en combinaison avec la chimiothérapie en traitement de première ligne de patients ayant un cancer du poumon « non à petites cellules » au stade IV et positif pour MUC1. 222 patients ont été inclus dans la partie phase 2b de l’essai, dont l’objectif principal2 ...

Page suivante (2 / 5)

Article écrit le 2015-06-01 par Business wire
Source: Communiqué de presse Transgène

Mots clés: cancer des poumons immunothérapie


Publicité

En savoir plus