Publicité
Accueil > Fil actus Santé > Maladies infectieuses
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application

Biofutur


Partenaires


Publicité

2015-06-01
Fil actus Santé

Tags: hépatite C - 
Hépatite C : vers une éradication d’ici 2025 ? - Fil actus Santé
Hépatite C : vers une éradication d’ici 2025 ?

L’arrivée sur le marché pharmaceutique français de nouveaux traitements efficaces contre l’hépatite C permettrait d’envisager son éradication dans les dix ans à venir sur le sol français. En préconisant l accès à ces médicaments fort coûteux à un plus grand nombre de patients, les représentants de l’Association française pour l’étude du foie (AFEF) estiment que l’objectif est tout à fait atteignable…

Publicité

Maladie infectieuse transmissible par le sang, qui se caractérise par une inflammation du foie, l'hépatite C toucherait plus de 237 000 Français. Chaque année, entre 3 000 et 4 000 personnes sont nouvellement contaminées. Bien que des traitements au long cours existent, seule une partie des malades se fait soigner. En effet, la plupart d’entre eux ignorent qu’ils sont atteints, l'infection étant souvent « silencieuse ». En l’absence de traitement, l’hépatite C peut évoluer en cirrhose et en cancer du foie. Jusqu’à présent, les médicaments existant ne permettaient malheureusement pas de guérir tous les patients, certains ne répondant pas aux traitements standards.
Tout à changer, avec l’arrivée de nouveaux médicaments, certes très coûteux, mais particulièrement efficaces. La plupart, comme le Solvadi de Gilead, sont des antiviraux d’action directe (AAD). 7 sont actuellement commercialisés, et la liste devrait s’allonger dans les mois à venir. Selon les experts de l’AFEF, la multiplication des traitements devrait permettre à terme de voir baisser les prix, et ainsi de traiter plus de patients sans que cela soit trop coûteux pour la sécurité sociale. C’est une bonne chose estiment-ils, car « c’est l’une des premières fois dans l’histoire de la médecine moderne qu’on peut guérir une maladie chronique grâce à un traitement médical de 3 mois sans effets indésirables sévères. »
D’après les dernières données fournies par l’assurance maladie, 14 000 patients atteints de formes sévères d’hépatite C ont déjà été traités en 2014 avec ses nouvelles molécules. Et plus de 15 000 pourraient être soignés de la même manière en 2015. Face à cette évolution des traitements et des pratiques médicales, l’AFEF souhaite que de nouvelles recommandations soient édictées élargissant le nombre de personnes pouvant bénéficier de ces thérapeutiques novatrices. Selon eux, les personnes souffrant de fibroses?e, modérées à sévères ou de cirrhoses, ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2015-06-01 par Olivier Frégaville-Arcas _ Information hospitalière
Source: AFPAccéder à la source


Publicité

En savoir plus