Publicité
Accueil > Actualité médicale > endocrinologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application

Biofutur


Partenaires


Publicité

2015-06-04
Actualité médicale

Tags: Diabète -  Poxel - 
Une nouvelle étude de phase 2 établit les caractéristiques uniques de l’Imeglimine, l’antidiabétique oral de Poxel, sur le contrôle glycémique - Actualité médicale
Une nouvelle étude de phase 2 établit les caractéristiques uniques de l’Imeglimine, l’antidiabétique oral de Poxel, sur le contrôle glycémique

POXEL SA, société biopharmaceutique développant des médicaments innovants pour traiter le diabète de type 2, annonce aujourd'hui des résultats préliminaires positifs d'un nouvel essai de Phase 2 évaluant l’Imeglimine, le candidat-médicament de Poxel, premier dans une nouvelle classe d’antidiabétiques oraux. Les résultats démontrent que l’Imeglimine a atteint, de manière statistiquement significative, les critères primaires et secondaires de cette étude, en confirmant sa bonne tolérance et sa sécurité d’emploi. Il s’agissait d’une étude de Phase 2, randomisée, en double aveugle, chez 59 sujets traités pendant 18 semaines, soit par 1500mg d'Imeglimine deux fois par jour, soit par un placebo.

Publicité

Dans cette étude, l’Imeglimine a amélioré la glycémie à jeun et la glycémie post-prandiale en augmentant la sécrétion d'insuline de manière glucose-dépendante et en améliorant l'action de l'insuline. Ce profil unique se traduit par une réduction significative de l’HbA1c (contrôle de la glycémie) de 0,62 % (p = 0,013) par rapport au placebo, confirmant les résultats de la Phase 2b et ceux des études de l’Imeglimine en association à d’autres antidiabétiques oraux. Un effet significatif sur la glycémie postprandiale (réduction de 804 mmol.h/L, p = 0,001) et sur la glycémie à jeun a été démontré après traitement par Imeglimine (réduction de 1.22 mmol /L, p = 0,022). L’Imeglimine a également augmenté significativement la sécrétion d'insuline et les indices de sensibilité de l'insuline en réponse au glucose, pendant un test de charge en glucose.

« Dans cette étude très élaborée, Poxel a réussi à montrer pour la première fois dans une même étude la capacité de l’Imeglimine à cibler à la fois la sécrétion d'insuline et la sensibilité à l'insuline, avec un effet équilibré entre la glycémie à jeun et la glycémie post-prandiale » a déclaré Harold E. Lebovitz, professeur de médecine à la Division d'Endocrinologie et Métabolisme/Diabète de la State University de New York, Health Sciences Center, Brooklyn et membre du Conseil Scientifique de Poxel. « Ce mode d'action unique distingue clairement l’Imeglimine d’autres agents antidiabétiques car il est capable d'agir favorablement sur les deux principaux défauts du diabète de type 2 ».

De même que lors de la précédente étude de Phase 2b, ainsi qu’à l’occasion des précédents essais en association à la Metformine ou à la Sitagliptine, l’Imeglimine a démontré dans cet essai de Phase 2 un profil de tolérance et de sécurité d’emploi favorable, avec moins de sujets présentant un ou plusieurs effets indésirables dans le ...

Page suivante (2 / 4)

Article écrit le 2015-06-04 par Business wire
Source: Communiqué de presse Poxel Accéder à la source

Mots clés: Diabète Poxel


Publicité

En savoir plus