Publicité
Accueil > Actualité médicale > Hématologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2005-06-17
Actualité médicale

Tags: Diabete -  traitement -  italien -  evite -  amputations - 
Diabète : un traitement italien évite les amputations - Actualité médicale
Diabète : un traitement italien évite les amputations

Jusqu'à récemment, la justice a souvent dû intervenir pour obliger les patients atteints de gangrène due au diabète [conséquence extrême des troubles neurologiques provoqués par le diabète, ndlr] à se faire amputer un pied ou une partie de la jambe. Berttino Craxi [dirigeant du Parti socialiste italien, ancien Président du Conseil de 1983 et 1987, ndlr] a ainsi subit cette complication, comme près de 12000 italiens par an actuellement (sur 2 millions de diabètes dans le pays).

Publicité

Jusqu'à récemment, la justice a souvent dû intervenir pour obliger les patients atteints de gangrène due au diabète [conséquence extrême des troubles neurologiques provoqués par le diabète, ndlr] à se faire amputer un pied ou une partie de la jambe. Berttino Craxi [dirigeant du Parti socialiste italien, ancien Président du Conseil de 1983 et 1987, ndlr] a ainsi subit cette complication, comme près de 12000 italiens par an actuellement (sur 2 millions de diabètes dans le pays). Aujourd'hui, cependant, une technique d'électromagnétothérapie (Frems), fruit de la bioingéniérie italienne, semble avoir résolu le problème à l'aide de simples séances en cabinet médical : des électrodes placées sur les pieds et les jambes du patient allongé sont reliées à une machine qui règle l'intensité des stimulations. Le cycle de traitement prévoit 6 à 7 séances de 30 minutes, espacées de un à deux jours, avec un effet bénéfique pour un mois.
L'expérimentation, effectuée à Milan (à l'hôpital Sacco et à l'Institut San Raffaele) et à Pérouse (à la Polyclinique Monteluce), a été publiée dans la revue Journal of European Association for Study on Diabetes. Emmanuele Bosi, directeur de l'unité de Diabètologie de San Raffaele, est le coordinateur de l'étude, qui sera présentée à Gênes au cours du XVè Congrès de l'Association des Médecins Diabètologues (AMD). "Dans 70% des cas, la pathologie à l'origine de l'amputation est de nature neuropathologique, déclare-t-il. Un diabétique sur deux en est touché". Au cours du temps, l'excès de sucre endommage les fibres nerveuses et diminue les capacités sensorielles et de mouvement. Petit à petit, la circulation sanguine se fait de plus en plus difficile, provoquant la mort des cellules et des tissus.
"Au terme du cycle de Frems par contre, conclut Bosi, les patients montrent de nettes améliorations : disparition des douleurs, récupération de la sensation ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2005-06-17 par
Source: Accéder à la source

Mots clés: Diabete traitement italien evite amputations


Publicité

En savoir plus