Publicité
Accueil > Actualité médicale > Hématologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2005-07-11
Actualité médicale

Tags: predisposition -  genetique -  diabete de type 2 - 
Mise en évidence d'une prédisposition génétique au diabète de type 2 - Actualité médicale
Mise en évidence d'une prédisposition génétique au diabète de type 2

Une équipe de recherche de l'Université d'Alberta vient de découvrir que 2 millions de canadiens au régime alimentaire trop riche ou en surpoids et porteurs d'un caractère génétique spécifique assez répandu risquaient de développer un diabète de type 2. Les graisses saturées et les acides gras trans activent un certain type de canal potassique (canal ionique qui permet au potassium de sortir de la cellule) situé dans le pancréas.

Publicité

Une équipe de recherche de l'Université d'Alberta vient de découvrir que 2 millions de canadiens au régime alimentaire trop riche ou en surpoids et porteurs d'un caractère génétique spécifique assez répandu risquaient de développer un diabète de type 2. Les graisses saturées et les acides gras trans activent un certain type de canal potassique (canal ionique qui permet au potassium de sortir de la cellule) situé dans le pancréas. Quand ce canal est activé, il a pour effet de diminuer la sécrétion d'insuline du pancréas, en trainant une augmentation de la concentration de sucre dans le sang.
Dans le numéro de juillet de la revue Diabetes, le professeur de pharmacologie Peter Light et un de ses étudiants, Michael Riedel, suggèrent que cet effet puisse être amplifié en présence d'un canal potassique polymorphe. Ils suggèrent donc que les personnes présentant ce type de polymorphisme - soient environ 2 millions de canadiens - seraient plus susceptibles de développer un diabète soit en cas de surpoids soit dans le cadre d'un régime alimentaire riche en graisses. Ceci pourrait expliquer pourquoi 20% des diabétiques de type 2 caucasiens sont porteurs de 2 copies du gène codant pour ce polymorphisme contre seulement 10% des caucasiens non diabétiques.
D'après les chercheurs, cette découverte pourrait ouvrir la voie vers un dépistage génétique spécifique des personnes à risque pour le diabète de type 2, ce qui offrirait aux médecins un outil supplémentaire pour orienter leurs patients vers un régime préventif et un programme d'exercice physique. Selon Peter Light, il pourrait s'agir du lien recherché jusqu'à présent entre des prédispositions dues à des variations génétiques courantes au sein de la population et les facteurs environnementaux aggravants pour cette maladie, de plus en plus répandue.


Cette information est un extrait du BE Canada numéro 280 du 11/07/2005 rédigé par l'Ambassade ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2005-07-11 par
Source: Accéder à la source

Mots clés: predisposition genetique diabete de type 2


Publicité

En savoir plus