Publicité
Accueil > Actualité médicale > Cancérologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application

Biofutur


Partenaires


Publicité

2005-06-30
Actualité médicale

Tags: derive -  cannabis -  stopper -  croissance -  cellules -  cancereuses - 
Un dérivé du cannabis pour stopper la croissance des cellules cancéreuses
 - Actualité médicale
Un dérivé du cannabis pour stopper la croissance des cellules cancéreuses

Natalya KOGAN est étudiante en thèse à l'Université Hébraïque de Jérusalem sous la direction du Pr Raphael MECHOULAM de l'Ecole de pharmacie, connu pour ses travaux sur le cannabis. KOGAN a développé de nouveaux composés issus de la plante de cannabis.

Publicité

Natalya KOGAN est étudiante en thèse à l'Université Hébraïque de Jérusalem sous la direction du Pr Raphael MECHOULAM de l'Ecole de pharmacie, connu pour ses travaux sur le cannabis. KOGAN a développé de nouveaux composés issus de la plante de cannabis. Soumis à un processus d'oxydation, les cannabinoïdes acquièrent la structure chimique de médicaments anti-cancers, dont le plus connu est la daunomycine.
KOGAN et les docteurs Ronen BEERI et Gergana MARINCHEVA de l'Hôpital Universitaire Hadassah à Ein Kerem, ont montré que les cannabinoïdes sont beaucoup moins cardiotoxiques que la daunomycine. Ceci représente une avancée thérapeutique majeure.
Tous les composés synthétisés par KOGAN ont inhibé la croissance de cellules cancéreuses in vitro, et l'un d'entre eux a même réduit nettement le volume des tumeurs lors des tests effectués sur les souris. Les quinones cannabinoïdes agissent en inhibant spécifiquement la topoisomérase II, une enzyme impliquée dans la réplication cellulaire et donc responsable de la propagation des cellules cancéreuses.
De plus, plusieurs des composés développés par KOGAN ont présenté des propriétés anti-angiogéniques. L'angiogénèse est le processus de formation des nouveaux vaisseaux sanguins : elle est cruciale pour la croissance de la tumeur. Ces composés pourraient représenter la base pour de nouveaux traitements anti-cancers.
Natalya KOGAN a reçu le Prix de l'Innovation Kaye pour ses recherches.


Cette information est un extrait du BE Israël numéro 37 du 30/06/2005 rédigé par l'Ambassade de France en Israël. Les Bulletins Electroniques (BE) sont un service ADIT et sont accessibles gratuitement sur www.bulletins-electroniques.com

Article écrit le 2005-06-30 par
Source: Accéder à la source

Mots clés: derive cannabis stopper croissance cellules cancereuses


Publicité

En savoir plus