Publicité
Accueil > Actualité médicale > Cancérologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2005-12-20
Actualité médicale

Tags:
Cellules souches : un médicament expérimental pour le traitement du cancer grâce au sang ombilical - Actualité médicale
Cellules souches : un médicament expérimental pour le traitement du cancer grâce au sang ombilical

Un médicament expérimental déjà en essai clinique dans le cadre du traitement du diabète de type II et de la maladie d'Alzheimer pourrait aussi être utilisé pour combattre le cancer, selon une étude du Centre Krembil de biologie des cellules souches à l'Institut de Recherche Robarts. En effet, il a été prouvé qu'il pouvait améliorer l'efficacité des cellules souches issues du cordon ombilical.

Publicité

Un médicament expérimental déjà en essai clinique dans le cadre du traitement du diabète de type II et de la maladie d'Alzheimer pourrait aussi être utilisé pour combattre le cancer, selon une étude du Centre Krembil de biologie des cellules souches à l'Institut de Recherche Robarts. En effet, il a été prouvé qu'il pouvait améliorer l'efficacité des cellules souches issues du cordon ombilical.
Le médicament expérimental, des inhibiteurs de GSK-3, a été injecté 2 fois par semaine pendant 12 semaines chez des souris immuno-déficientes qui avaient reçu une greffe de sang ombilical ou de cellules souches de moelle épinière.
Les cellules souches greffées ont montré une capacité à créer un nouveau système sanguin robuste chez le receveur tout en conservant la population originale de cellules souches - permettant de futures régénérations - et en améliorant le taux de survie chez les souris de 60% à 90%.
Cette étude constitue, selon le Dr Mick Bhatia, le début d'une recherche de longue haleine sur l'utilisation du sang ombilical pour le traitement du cancer. En effet , les échantillons de sang des cordons sont si petits et si peu de cellules souches y sont présentes qu'une transfusion pour un adulte nécessite beaucoup de prélèvements. D'autre part différents facteurs ont été appliqués pour stimuler la croissance des cellules souches avant la greffe mais cela engendrait souvent une différenciation prématurée. Dans le cas présent, la stimulation de la croissance se fait in vivo. La meilleure approche serait un médicament sûr et efficace administré conjointement à une transfusion de cellules souches pour le traitement du cancer.

Article écrit le 2005-12-20 par auteur
Source: http://communications.uwo.ca/western_news/story.html?listing_id=20408 Marianne Lancelot, OTTAWA, st-cafr@ambafrance-ca.org Cette information est un extrait du BE Canada numéro 290 du 20/12/2005 rédigé par l'Ambassade de France au Canada. Les Bulletins Electroniques (BE) sont un service ADIT et sont accessibles gratuitement sur www.bulletins-electroniques.com Accéder à la source


Publicité

En savoir plus