Publicité
Accueil > Actualité médicale >
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2005-07-25
Actualité médicale

Tags: depistage -  therapie -  genique -  problemes -  croissance -  foetale - 
Un dépistage et une thérapie génique pour les problèmes de croissance foetale
 - Actualité médicale
Un dépistage et une thérapie génique pour les problèmes de croissance foetale

Une découverte importante aidera à concevoir des techniques de dépistage et de thérapie appropriées pour les femmes qui portent des foetus dont la croissance est restreinte. De nombreuses femmes enceintes ne peuvent pas mener leur grossesse à terme du fait que le placenta et le foetus sont trop petits.

Publicité

Une découverte importante aidera à concevoir des techniques de dépistage et de thérapie appropriées pour les femmes qui portent des foetus dont la croissance est restreinte.
De nombreuses femmes enceintes ne peuvent pas mener leur grossesse à terme du fait que le placenta et le foetus sont trop petits.
Après plusieurs années de recherche, la docteure Andrée Gruslin, en collaboration avec la Dre Qing Qiu, associée de recherche, et les docteurs Tsang, Ajoy Basak et Majambu Mbikay -tous de l'Institut de recherche en santé d'Ottawa (IRSO)- ont découvert qu'une enzyme, la pro-protéine convertase 4 (PC4), pourrait être responsable du problème. Pour que le placenta puisse croître, la molécule IGF2 (le facteur essentiel de croissance du placenta et du foetus) doit être activée. L'activation est déclenchée lorsque la molécule est coupée à plusieurs reprises par cette enzyme spécifique, la PC4. Selon la Dre Gruslin, dans les cas de restriction de la croissance foetale, le problème est que la molécule IGF2 n'est pas coupée de manière adéquate car l'enzyme est défectueuse.
Cette découverte va permettre de dépister les femmes chez qui cette enzyme est déficiente au début de leur grossesse et de surveiller la situation de plus près. En outre, une thérapie génique pourrait être développée en ciblant le gène qui code l'enzyme, afin de traiter l'anomalie.
L'étude a été subventionnée par Instituts de recherche en santé du Canada.
La découverte est publiée dans le numéro de ce mois-ci du Proceedings of the National Academy of Sciences (PNAS).


Cette information est un extrait du BE Canada numéro 281 du 25/07/2005 rédigé par l'Ambassade de France au Canada. Les Bulletins Electroniques (BE) sont un service ADIT et sont accessibles gratuitement sur www.bulletins-electroniques.com

Article écrit le 2005-07-25 par
Source: Accéder à la source

Mots clés: depistage therapie genique problemes croissance foetale


Publicité

En savoir plus




: Sur le même thème...