Publicité
Accueil > Actualité médicale >
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2005-08-30
Actualité médicale

Tags: scientifiques -  CUSM -  decouvrent -  gene -  contrôle -  rythme -  developpement -  tuberculose - 
Des scientifiques du CUSM découvrent un gène qui contrôle le rythme de développement de la tuberculose
 - Actualité médicale
Des scientifiques du CUSM découvrent un gène qui contrôle le rythme de développement de la tuberculose

Des chercheurs du Centre Universitaire de Santé McGill (CUSM, Montréal) viennent de découvrir un gène qui contrôle le rythme de développement de la tuberculose chez les patients atteints de cette maladie - c'est la première fois qu'on découvre un tel gène en rapport avec cette maladie.

Publicité

Des chercheurs du Centre Universitaire de Santé McGill (CUSM, Montréal) viennent de découvrir un gène qui contrôle le rythme de développement de la tuberculose chez les patients atteints de cette maladie - c'est la première fois qu'on découvre un tel gène en rapport avec cette maladie. L'étude jette un nouvel éclairage sur les mécanismes sous-jacents à l'évolution de la tuberculose et pourrait avoir des répercussions sur les mesures de santé publique déployées pour contenir la maladie.
Sur les deux milliards de personnes qu'on estime infectées, seulement 5 à 10% développent effectivement la tuberculose au cours de leur vie ; les 90 à 95% restant semblent parvenir à contenir l'infection à l'état latent et ne souffrent pas de la maladie. Le chercheur principal de l'étude a consacré les cinq dernières années à étudier les tenants et aboutissants de ce phénomène. La recherche s'est concentrée sur le NRAMP1 - un gène reconnu pour être à l'origine de plusieurs autres maladies très différentes telles que la lèpre et l'arthrite rhumatoïde. Les chercheurs ont découvert que, plutôt que d'être à l'origine de la tuberculose, les variantes (alléliques) du NRAMP1 contrôlent le rythme d'évolution de la maladie. C'est la première fois qu'il est établi qu'un gène contrôle le délai d'apparition de la maladie à la suite de l'infection.


Cette information est un extrait du BE Canada numéro 282 du 30/08/2005 rédigé par l'Ambassade de France au Canada. Les Bulletins Electroniques (BE) sont un service ADIT et sont accessibles gratuitement sur www.bulletins-electroniques.com

Article écrit le 2005-08-30 par
Source: Accéder à la source

Mots clés: scientifiques CUSM decouvrent gene contrôle rythme developpement tuberculose


Publicité

En savoir plus




: Sur le même thème...