Publicité
Accueil > Actualité médicale > Cardiologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2005-11-07
Actualité médicale

Tags: chercheurs -  comprennent -  phenomenes -  biochimiques -  conduisant -  crise -  cardiaque - 
Des chercheurs comprennent de mieux en mieux les phénomènes biochimiques conduisant à la crise cardiaque - Actualité médicale
Des chercheurs comprennent de mieux en mieux les phénomènes biochimiques conduisant à la crise cardiaque

Une équipe dirigée par le Dr Janos Filep, membre de la Faculté de médecine de l'Université de Montréal, et financée par les Instituts de Recherche en Santé du Canada (IRSC) a découvert une nouvelle fonction d'une protéine connue pour faire augmenter le risque de mortalité cardiaque.

Publicité

Une équipe dirigée par le Dr Janos Filep, membre de la Faculté de médecine de l'Université de Montréal, et financée par les Instituts de Recherche en Santé du Canada (IRSC) a découvert une nouvelle fonction d'une protéine connue pour faire augmenter le risque de mortalité cardiaque.
L'étude portait sur le rôle de la protéine C réactive et de son lien avec les coronaropathies aiguës. L'équipe a prolongé de récentes recherches qui avaient montré que la protéine jouait le rôle de marqueur inflammatoire. Il a ainsi été découvert qu'une forme modifiée de la protéine, appelée PCRm, stimule la production d'autres protéines (cytokines) qui contrôlent la concentration de leucocytes, ou globules blancs, dans la circulation. En l'occurrence, la présence accrue de leucocytes dans les tissus lésés entraîne une inflammation autour de l'artère coronaire et des dommages au niveau du coeur.
Cette nouvelle conception du rôle biologique de diverses formes de PCR pourrait permettre de rajuster les traitements dans le but de réduire l'inflammation dans les artères coronaires, prévenant ainsi les accidents coronaires aigus et réduisant en bout de ligne les décès par coronaropathie.
Cette étude sur la protéine C réactive fait partie d'une étude de plus grande envergure financée par les IRSC et portant sur les mécanismes moléculaires de la façon dont diverses formes de PCR régularisent les événements sous-jacents de la coronaropathie.


Cette information est un extrait du BE Canada numéro 287 du 7/11/2005 rédigé par l'Ambassade de France au Canada. Les Bulletins Electroniques (BE) sont un service ADIT et sont accessibles gratuitement sur www.bulletins-electroniques.com

Article écrit le 2005-11-07 par
Source: Accéder à la source

Mots clés: chercheurs comprennent phenomenes biochimiques conduisant crise cardiaque


Publicité

En savoir plus