Publicité
Accueil > Actualité médicale > Gynécologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application

Biofutur


Partenaires


Publicité

2006-08-01
Actualité médicale

Tags: therapeutiques -  complementaires -  alternatives -  montrent -  benefices -  traitement -  symptômes -  menopause - 
Les thérapeutiques complémentaires et alternatives montrent peu de bénéfices dans le traitement des symptômes de la ménopause - Actualité médicale
Les thérapeutiques complémentaires et alternatives montrent peu de bénéfices dans le traitement des symptômes de la ménopause

Selon les auteurs, des études rigoureuses additionnelles sont nécessaires pour identifier les traitements qui sont sains et effectifs

Publicité

Selon un article publié le 24 juillet 2006 dans Archives of Internal Medicine, les résultats sont insuffisants pour pouvoir conseiller l'utilisation de médicaments complémentaires ou alternatifs dans le but de soulager les symptômes de la ménopause.

Beaucoup de femmes ménopausées souffrant de bouffées de chaleur, de sueurs nocturnes, de sécheresse vaginale, de problèmes de sommeil cherchent une aide médicale pour combattre leurs problèmes. Après la publication du rapport de Women's Health Initiative concernant les risques augmentés de cancer du sein consécutifs à la prise d'hormones, beaucoup de patientes et de médecins ont recherché d'autres options pour traiter les symptômes de la ménopause.

Le Dr Anne Nedrow, M.D., du centre de santé de l'Oregon et de l'université scientifique de Portland, et ses collègues ont au travers de 70 études antérieures revu les thérapeutiques alternatives et complémentaires. Selon les auteurs, bien que quelques études individuelles aient suggéré des bénéfices pour certaines thérapies, la totalité des résultats n'est pas suffisante pour recommander l'une de celles ci. Les 48 études basées sur des traitements biologiques ont noté des résultats mitigés : par exemple des 15 bonnes études des dérivés ou des composés du soja appelés phyto oestrogènes, seules quatre suggèrent que la supplémentation amène un bénéfice pour combattre les symptômes ménopausiques.

Beaucoup de ces études ont un large effet placebo ce qui signifie que même les femmes qui ne recevaient pas le produit actif ont néanmoins signalé une amélioration de leurs symptômes. Une étude comparant l'effet placebo a montré une amélioration de 50 % dans la fréquence des bouffées de chaleur dans le groupe placebo. Il est vraisemblable que cet effet placebo joue un rôle important dans le nombre croissant de suppléments destinés à soulager les femmes ménopausées de leur symptomatologie.

Selon les auteurs, étant donné que beaucoup de femmes utilisent des thérapeutiques alternatives et ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2006-08-01 par auteur
Source: source Accéder à la source


Publicité

En savoir plus