Publicité
Accueil > Actualité médicale > Cancérologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2005-12-09
Actualité médicale

Tags: chercheurs -  Universite -  Porto -  defendent -  introduction -  test -  genetique -  enfants -  atteints -  leucemie - 
Des chercheurs de l'Université de Porto défendent l'introduction d'un nouveau test génétique chez les enfants atteints de leucémie - Actualité médicale
Des chercheurs de l'Université de Porto défendent l'introduction d'un nouveau test génétique chez les enfants atteints de leucémie

Une étude réalisée conjointement par l'Hôpital São João de Porto et l'Institut Portugais d'Oncologie (IPO), chez 110 enfants atteints de leucémie lymphoblastique aiguë, a montré que dans 11% des cas une variation génétique était responsable d'une mauvaise métabolisation du traitement médicamenteux au 6-MP.

Publicité

Une étude réalisée conjointement par l'Hôpital São João de Porto et l'Institut Portugais d'Oncologie (IPO), chez 110 enfants atteints de leucémie lymphoblastique aiguë, a montré que dans 11% des cas une variation génétique était responsable d'une mauvaise métabolisation du traitement médicamenteux au 6-MP. L'équipe de recherche menée par Maria João Prata a donc récemment défendu, lors du 21ème Congrès de la Société Internationale de Génétique, l'introduction d'un test de dépistage systématique du polymorphisme chez l'enfant avant de lui administrer un traitement au 6-MP.
Dans la lutte thérapeutique contre la leucémie, le traitement au 6-MP est l'un des plus répandu et ses mécanismes sont bien connus dans le domaine de la pharmacogénétique : au niveau de l'organisme, la métabolisation de ce traitement fait intervenir l'enzyme TPMT. Selon l'étude de l'équipe portugaise, 11% des enfants présentent une copie défectueuse du gène responsable de la TPMT ce qui a pour conséquence d'altérer le processus de métabolisation : le médicament s'accumule alors dans l'organisme et devient toxique, et ces enfants soufrent alors des interruptions au traitement qui deviennent indispensables. Un test génétique pré-traitement permettrait donc de mieux évaluer la dose de 6-MP à administrer, de réduire les interruptions de traitement et d'améliorer son efficacité et le bien être de l'enfant. Ce test se justifierait d'autant plus pour réduire les risques chez les patients homozygotes qui possèderaient alors deux copies défectueuses du gène contrôlant la TPMT.
On estime que chaque année 100.000 décès dans les hôpitaux américains sont la conséquence de variations génétiques ayant entraîné une mauvaise métabolisation ; au total ce sont 6,7% des patients qui décèdent pour cause de toxicité médicamenteuse. Le test génétique de dépistage du polymorphisme se présente donc comme un outil de médecine préventive pour résoudre un problème de santé public international.


Cette information est un extrait du BE Portugal ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2005-12-09 par
Source: Accéder à la source

Mots clés: chercheurs Universite Porto defendent introduction test genetique enfants atteints leucemie


Publicité

En savoir plus