Publicité
Accueil > Actualité médicale >
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2005-12-01
Actualité médicale

Tags: Developpement -  methode -  identification -  elements -  fonctionnels -  genome - 
Développement d'une nouvelle méthode d'identification des éléments fonctionnels du génome - Actualité médicale
Développement d'une nouvelle méthode d'identification des éléments fonctionnels du génome

Une équipe de scientifiques du Genome Institute of Singapore a développé une méthode permettant d'identifier rapidement les éléments fonctionnels du génome. Cette méthode, baptisée "Gene Identification Signature (GIS) analysis", permet non seulement d'identifier les liens entre les régions codantes des gènes connus, mais également des gènes inconnus.

Publicité

Une équipe de scientifiques du Genome Institute of Singapore a développé une méthode permettant d'identifier rapidement les éléments fonctionnels du génome. Cette méthode, baptisée "Gene Identification Signature (GIS) analysis", permet non seulement d'identifier les liens entre les régions codantes des gènes connus, mais également des gènes inconnus. Elle permettra d'identifier de nouveaux gènes et de faire des parallèles entre les gènes clés liés à des états maladifs. Ces travaux ont été publiés dans le journal scientifique "Nature Methods" (2005 vol.2, p105-111). Le principe consiste à extraire de petites séquences au début et à la fin du gène exprimé et à les accoler pour former un paire "paired-end ditags (PETs)". Ces paires sont ensuite mises bout à bout et rattachée au génome pour un séquençage de gènes plus rapide. Cette approche offre un cycle de clonage et séquençage 30 fois plus rapide que la méthode classique de caractérisation du génome. Pour tester l'efficacité de la méthode, l'équipe du Genome Institute of Singapore a utilisé des séquences de 116 et 2525 paires PET issues de cellules souches d'embryons de souris. L'analyse GIS a montré que la majorité de ces paires étaient associées à des gènes connus. Les autres paires, une centaine environ, correspondaient à de nouveaux gènes, nouvelles expressions de liens génétiques ou de nouveaux événements ayant survenu durant l'expression des gènes.
Cette faculté d'identifier les nouveaux gènes rapidement permettra d'accélérer l'identification de nouvelles expressions géniques liées à des maladies telles que le cancer et identifier de nouvelles cibles pour les solutions médicamenteuses.
Cette découverte a été reconnue au niveau international et les National Institut of Health américains ont offert une subvention de 1 million de dollars américains pour poursuivre leurs travaux.

Cette information est un extrait du BE Singapour numéro 42 du 1/12/2005 rédigé par l'Ambassade de France à Singapour. Les ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2005-12-01 par
Source: Accéder à la source

Mots clés: Developpement methode identification elements fonctionnels genome


Publicité

En savoir plus




: Sur le même thème...