Publicité
Accueil > Actualité médicale >
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2001-11-30
Actualité médicale

Tags: assistant -  respiratoire -  prematures - 
Nouvel assistant respiratoire pour les prématurés
 - Actualité médicale
Nouvel assistant respiratoire pour les prématurés

La survie de nombreux nouveaux-nés prématurés est tributaire d'une aide pour respirer, car la maturation de leur poumons n'est souvent pas achevée à la naissance. Actuellement, les hôpitaux utilisent une pompe manuelle raccordée au système respiratoire des nouveaux-nés lors des premières minutes suivant la naissance.

Publicité

La survie de nombreux nouveaux-nés prématurés est tributaire d'une aide pour respirer, car la maturation de leur poumons n'est souvent pas achevée à la naissance. Actuellement, les hôpitaux utilisent une pompe manuelle raccordée au système respiratoire des nouveaux-nés lors des premières minutes suivant la naissance. Néanmoins, cette pompe ne permet pas un contrôle optimal du débit et de la pression de l'air insufflé, un bébé prématuré ayant besoin de 4 à 6 millilitres d'air par kilogramme à chaque respiration, quantité d'air délivrée dont son extrême fragilité rend la précision cruciale.
Frank Loevstad, ancien secouriste, vient de mettre au point une valve qui permet de réguler le flux d'air, et qui serait ainsi susceptible d'éviter d'éventuels dommages des poumons. Le principe de son invention repose sur l'utilisation d'un haut-parleur permettant de contrôler le flux d'air à l'aide de différents capteurs, le dispositif étant piloté par un microprocesseur. A l'aide d'une électronique déportée, la pression et le débit d'air fournis aux poumons sont calculés en fonction du poids du bébé et le microprocesseur régule en outre les excès d'air en provoquant leur évacuation par la valve.
Un prototype de valve a déjà été mis au point conjointement avec l'Institut de recherche SINTEF et le nouvel appareil a été breveté. Sa commercialisation est prévue en Norvège, puis le dispositif pourrait être exporté aux États-Unis par l'intermédiaire de la start-up créée par l'inventeur norvégien, Emersafe AS.



Cette information est un extrait du BE Norvège numéro 22 du 30/11/2001 rédigé par l'Ambassade de France en Norvège. Les Bulletins Electroniques (BE) sont un service ADIT et sont accessibles gratuitement sur www.bulletins-electroniques.com

Article écrit le 2001-11-30 par
Source: Accéder à la source

Mots clés: assistant respiratoire prematures


Publicité

En savoir plus




: Sur le même thème...