Publicité
Accueil > Actualité médicale > Cancérologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2001-12-30
Actualité médicale

Tags: test -  diagnostic -  precoce -  cancers -  colorectaux -  pancreas - 
Vers un test de diagnostic précoce des cancers colorectaux et du pancréas
 - Actualité médicale
Vers un test de diagnostic précoce des cancers colorectaux et du pancréas

La prévalence du cancer colorectal est importante en Norvège avec environ 3.000 nouveaux cas recensés par an. Le diagnostic de cette maladie est le plus souvent prononcé alors que l'avancée du processus physiologique ne permet plus d'espérer obtenir une guérison par voie chirurgicale, et seuls environ 50% des patients survivent cinq ans après le diagnostic.

Publicité

La prévalence du cancer colorectal est importante en Norvège avec environ 3.000 nouveaux cas recensés par an. Le diagnostic de cette maladie est le plus souvent prononcé alors que l'avancée du processus physiologique ne permet plus d'espérer obtenir une guérison par voie chirurgicale, et seuls environ 50% des patients survivent cinq ans après le diagnostic.
Les essais de détection systématique actuellement utilisés pour le diagnostic, qui sont basés sur la présence de sang et d'autres marqueurs de tumeur dans les fèces, constituent des indicateurs très imprécis de néoplasie colorectale.
Par ailleurs, si le cancer du pancréas est environ cinq fois moins répandu que le cancer colorectal, son pronostic est extrêmement mauvais, avec moins de 10% de patients réchappant deux ans après le diagnostic.
De multiples altérations génétiques sont associées à la carcinogénèse colorectale et pancréatique. L'oncogène Ki-ras, codant pour la protéine p21, est activé par mutation sur les codons 12 et 61, ce qui conduit à l'existence de différences qualitatives et non plus seulement quantitatives entre les protéines mutées et non-mutées, indiquant une possible spécificité d'action sur les seules cellules tumorales. Les mutations de cet oncogène sont observées dans 50% des carcinomes colorectaux et des lésions de l'adénome précurseur, ainsi que dans plus de 90% des tumeurs du pancréas.
Ces mutations sont détectables dans les fèces, mais les techniques d'examen et de diagnostic employées jusqu'A présent se sont avérées peu pratiques. Nordiag (Norsk Center for Gastro-Intestinal Cancerdiagnostikk A/S), une start-up localisée à Bergen, a déposé un brevet concernant un nouveau procédé de détection des mutations de l'oncogène Ki-ras dans des échantillons fécaux. Cette société norvégienne collabore avec la société allemande Invitek GMBH, détentrice d'une seconde technologie de détection des mutations de l'oncogène Ki-ras dans les fèces, dans le cadre d'un projet EUREKA intitulé GENEFEC. L'objectif du projet est d'améliorer les technologies ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2001-12-30 par
Source: Accéder à la source

Mots clés: test diagnostic precoce cancers colorectaux pancreas


Publicité

En savoir plus