Publicité
Accueil > Actualité médicale >
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2002-02-28
Actualité médicale

Tags: preuve -  Innsbruck -  influence -  systeme -  immunitaire -  cellules -  nerveuses - 
Nouvelle preuve à Innsbruck de l'influence du système immunitaire sur les cellules nerveuses
 - Actualité médicale
Nouvelle preuve à Innsbruck de l'influence du système immunitaire sur les cellules nerveuses

Le scientifique Stefan Dunzendorfer de la clinique de médecine interne de l'université d'Innsbruck a reçu le prix Aventis 2001 pour ses travaux qui ont apporté une nouvelle preuve, que les systèmes nerveux et immunitaires se contrôlent mutuellement. Spécifiquement, les substances émises par les cellules nerveuses (neuropeptides) contrôlent le fonctionnement des cellules dendritiques, composants essentiels du système immunitaire.

Publicité

Le scientifique Stefan Dunzendorfer de la clinique de médecine interne de l'université d'Innsbruck a reçu le prix Aventis 2001 pour ses travaux qui ont apporté une nouvelle preuve, que les systèmes nerveux et immunitaires se contrôlent mutuellement. Spécifiquement, les substances émises par les cellules nerveuses (neuropeptides) contrôlent le fonctionnement des cellules dendritiques, composants essentiels du système immunitaire.
L'influence du système nerveux sur les fonctions des lymphocytes, monocytes et granulocytes éosinophiles était déjà décrite depuis des années. Par contre on en savait beaucoup moins sur de nombreux autres leucocytes (globules blancs), et aussi sur les cellules dendritiques : ces cellules circulent dans l'organisme et saisissent avec leurs dendrites (tentacules) les antigènes (corps étrangers), qu'elles traitent et présentent ensuite à d'autres cellules immunitaires sur leur surface en association avec des molécules dites MHC-II. De cette présentation résulte une réponse immunitaire spécifique.
Dunzendorfer a pu montrer que les neuropeptides libérés par les cellules nerveuses du corps attirent les cellules dendritiques. Ainsi les cellules dendritiques se concentrent dans les lieux où la concentration de ces neuropeptides est plus élevée. Lors de ces déplacements, se produit une maturation des cellules dendritiques, maturation soutenue par les neuropeptides. Les neuropeptides provoquent un éloignement des cellules dendritiques non mûres, mais retiennent les cellules dendritiques mûres. Ceci pourrait représenter le mécanisme lors du maintien d' un processus d'inflammation.
De façon générale, ces études sont applicables aux maladies associées aux neuropeptides, par exemple les maladies pulmonaires comme l'asthme, l'arthrite rhumatoïde (polyarthrite chronique), la maladie de Crohn et d'autres maladies chroniques de l'intestin.
Source :
Contact : Stefan Dunzendorfer, courriel : stefan.dunzendorfer@uibk.ac.at


- Congrès européen de radiologie à Vienne et semaine des pharmaciens à Saalfelden
Le 14ème congrès européen de radiologie a eu lieu à Vienne du 1er au 5 mars 2002 à Vienne, et reçoit 11.000 participants dont 6.000 médecins et 5.000 participants issus ...

Page suivante (2 / 4)

Article écrit le 2002-02-28 par
Source: Accéder à la source

Mots clés: preuve Innsbruck influence systeme immunitaire cellules nerveuses


Publicité

En savoir plus




: Sur le même thème...