Publicité
Accueil > Actualité médicale > Cancérologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2002-04-01
Actualité médicale

Tags: Recherche -  proprietes -  anticancereuses -  cyanobacteries -  pelagiques - 
Recherche des propriétés anticancéreuses de cyanobactéries pélagiques
 - Actualité médicale
Recherche des propriétés anticancéreuses de cyanobactéries pélagiques

Les cyanobactéries pélagiques contiennent des substances bioactives extractibles qui affectent le cycle cellulaire et la chaîne de signalisation par phosphorylation protéique. Certaines pourraient être utilisées comme traitement anticancéreux.

Publicité

Les cyanobactéries pélagiques contiennent des substances bioactives extractibles qui affectent le cycle cellulaire et la chaîne de signalisation par phosphorylation protéique. Certaines pourraient être utilisées comme traitement anticancéreux. C'est le premier résultat des recherches menées par une équipe de l'Institut d'anatomie et de biologie cellulaire de la Faculté de médecine de l'Université de Bergen, en collaboration avec six autres laboratoires universitaire européens dans le cadre du programme MAST-III (Marine Science & Technology) du PCRD européen, coordonné par l'Université de Bergen.
Ces substances aux propriétés inédites se classent en deux catégories, celle des inducteurs de l'apoptose (mort cellulaire programmée) et celle des substances qui affectent l'action d'enzymes de signalisation intracellulaire par activation de membres de la famille des protéines Kinase C.
Trois substances ont été purifiées à l'Université de Bergen à partir de cyanobactéries récoltées dans les eaux des fjords norvégiens et chacune apparaît comme possédant des propriétés uniques. Deux d'entre elles ont fait montre d'une forte propension à tuer les cellules responsables de la leucémie, la troisième est un activateur spécifique de l'un des sous-types de la famille des protéines Kinase C (PKC). Les deux substances anti-leucémiques sont testées pour leur capacité à détruire sélectivement les cellules cancéreuses dans la moelle osseuse de patients ayant une greffe endogène. Dans le cas d'un résultat positif, elles pourraient devenir la base du développement de nouvelles spécialités anticancéreuses. L'activateur de la PKC est spécifique d'un seul membre de cette famille de protéines, qui en compte une dizaine. Il sera utile en biologie cellulaire pour distinguer les effets particuliers de cet isoforme de ceux des autres isoformes. Aucun activateur spécifique de cette enzyme n'avait été identifié jusqu'à présent.
Le projet a conduit à la production de microcystine ultrapure et à celle de formes modifiées de nodularine et de microcystine hémisynthétiques.



Cette information est un extrait ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2002-04-01 par
Source: Accéder à la source


Publicité

En savoir plus