Publicité
Accueil > Actualité médicale > Hématologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2002-04-01
Actualité médicale

Tags: Vaste -  enquete -  epidemiologique -  Norvege -  incidence -  diabete de type 1 -  nouveau-nes - 
Vaste enquête épidémiologique en Norvège sur l'incidence du diabète de type 1 chez les nouveau-nés 
 - Actualité médicale
Vaste enquête épidémiologique en Norvège sur l'incidence du diabète de type 1 chez les nouveau-nés

La Norvège est l'un des pays du Monde où la prévalence chez les enfants du diabète de type I (insulinodépendant) est la plus importante, et chaque année, 300 enfants développent cette maladie. Les chercheurs de l'Institut norvégien de santé publique s'attachent à déterminer les causes de cette situation.

Publicité

La Norvège est l'un des pays du Monde où la prévalence chez les enfants du diabète de type I (insulinodépendant) est la plus importante, et chaque année, 300 enfants développent cette maladie. Les chercheurs de l'Institut norvégien de santé publique s'attachent à déterminer les causes de cette situation. Le patrimoine génétique n'est pas l'unique facteur à mettre en cause, et l'environnement constituerait également un facteur causal.
Le projet Midia, lancé en juin 2001, a pour objectif de recruter 100.000 enfants par l'intermédiaire des dispensaires disséminés à travers le pays, pour une enquête épidémiologique visant à faire la part des déterminants entre prédisposition génétique et facteurs environnementaux.
Lorsque le bébé est âgé d'environ 6 semaines, il est demandé aux parents d'effectuer un frottis buccal dans la bouche de leur enfant. À partir de ce prélèvement, les chercheurs effectuent un diagnostic génétique et déterminent si l'enfant est porteur des versions des gènes qui favorisent le développement de la maladie. Ce sont les gènes du complexe HLA portés par le chromosome 6 qui sont en cause. Sur environ 100.000 enfants, on estime à 2700 le nombre de ceux qui présentent le génotype laissant craindre l'apparition de ce diabète. Ils feront l'objet d'un suivi et d'une surveillance étroite durant la première année de leur vie, durant laquelle ils subiront des tests de dépistage très régulièrement. Ils seront ensuite suivis avec une fréquence moins rapprochée durant les 15 premières années de leur vie. Sur 2.700 enfants porteurs, environ 20% devraient développer la maladie.
Jusqu'à présent, 592 enfants ont subi des tests parmi lesquels 13 présentaient le génotype à risque. Cela représente un doublement de l'incidence de la maladie en l'espace d'une génération. Pour l'heure, aucune explication valable n'a pu être avancée. L'une des hypothèses proposées concerne des événements qui interviennent au court des premiers mois ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2002-04-01 par
Source: Accéder à la source

Mots clés: Vaste enquete epidemiologique Norvege incidence diabete de type 1 nouveau-nes


Publicité

En savoir plus