Publicité
Accueil > Actualité médicale > Cancérologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2002-04-08
Actualité médicale

Tags: Utilisation -  micromatrices -  ADN -  cancer -  sein - 
Utilisation de micromatrices à ADN contre le cancer du sein
 - Actualité médicale
Utilisation de micromatrices à ADN contre le cancer du sein

Les chercheurs en cancérologie du Radiumhospital à Oslo utilisent pour leurs études de l'étiologie génétique du cancer du sein la technique récente des micromatrices à ADN (biochips), mise au point en 1995 par une équipe de l'Université de Stanford, en Californie.

Publicité

Les chercheurs en cancérologie du Radiumhospital à Oslo utilisent pour leurs études de l'étiologie génétique du cancer du sein la technique récente des micromatrices à ADN (biochips), mise au point en 1995 par une équipe de l'Université de Stanford, en Californie. Cette approche permet l'obtention de la cartographie des gènes impliqués dans le processus tumoral avec une grande efficacité. Environ 9.000 gènes ont ainsi été analysés et les micromatrices à ADN ont également permis aux chercheurs norvégiens d'effectuer la mise au point d'un protocole de détection de la maladie.
L'intérêt essentiel de la méthode repose sur le fait que chaque tumeur cancéreuse, dans le cas du cancer du sein, présente un profil génétique qui lui est propre. C'est d'ailleurs l'une des causes de la difficulté rencontrée lorsqu'il s'agit d'établir un pronostic pour une patiente. La technique des micromatrices permet de dresser rapidement le profil génétique d'une tumeur donnée, ce qui permet par la suite de délivrer au malade le traitement le plus adapté à l'affection dont il souffre. L'objectif des chercheurs est de mettre au point un protocole de "thérapie sur-mesure". L'utilisation des biochips constitue par ailleurs un préalable idéal pour la thérapie génique puisque ces sondes génétiques permettent de localiser avec une grande précision les régions endommagées au coeur des gènes.



Cette information est un extrait du BE Norvège numéro 26 du 8/04/2002 rédigé par l'Ambassade de France en Norvège. Les Bulletins Electroniques (BE) sont un service ADIT et sont accessibles gratuitement sur www.bulletins-electroniques.com

Article écrit le 2002-04-08 par
Source: Accéder à la source

Mots clés: Utilisation micromatrices ADN cancer sein


Publicité

En savoir plus