Publicité
Accueil > Actualité médicale >
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2002-04-19
Actualité médicale

Tags: Espoir -  accidentes -  colonne -  vertebrale - 
Espoir pour les accidentés de la colonne vertébrale
 - Actualité médicale
Espoir pour les accidentés de la colonne vertébrale

Deux chercheurs de l'Université de British Columbia, le professeur Wolfram Tetzlaff et son étudiant en thèse Brian Kwon, ont abouti à des résultats surprenants, après une étude de trois ans, qui donnent un nouvel espoir aux personnes paralysées suite à une lésion de la moelle épinière.

Publicité

Deux chercheurs de l'Université de British Columbia, le professeur Wolfram Tetzlaff et son étudiant en thèse Brian Kwon, ont abouti à des résultats surprenants, après une étude de trois ans, qui donnent un nouvel espoir aux personnes paralysées suite à une lésion de la moelle épinière.
Ces personnes pourraient en effet être capable de remarcher un jour.
Jusqu'à maintenant les scientifiques pensaient que les cellules nerveuses endommagées rétrécissent et meurent après lésion de la moelle épinière.
Or Wolfram et Brian ont découvert que ces cellules nerveuses pouvaient être régénérées grâce à une substance de type hormonal.
Utilisant des rats partiellement paralysés pendant plus d'un an, les chercheurs ont injecté une protéine neurotrophique directement dans le cerveau de l'animal.
Les cellules endommagées, toutes vivantes, ont alors regagné leur taille normale.
L'injection d'hormone a dû être effectuée directement dans le cerveau car l'injection au niveau de la moelle épinière ne donnait aucun résultat.
Bien que les rats ne soient pas complètement rétablis, leurs cellules nerveuses se sont régénérées sur un " pont " pouvant mener à la moelle épinière. Pont que les chercheurs espèrent pouvoir connecter directement à la moelle épinière.
D'après le Docteur Tetzlaff, il s'agit du premier pas pour un traitement complet de la moelle épinière, bien que le processus actuel ne soit pas praticable tel quel sur les humains, car lourd, potentiellement dangereux et présentant des effets secondaires tels qu'une perte de poids.



Cette information est un extrait du BE Canada numéro 199 du 19/04/2002 rédigé par l'Ambassade de France au Canada. Les Bulletins Electroniques (BE) sont un service ADIT et sont accessibles gratuitement sur www.bulletins-electroniques.com

Article écrit le 2002-04-19 par
Source: Accéder à la source

Mots clés: Espoir accidentes colonne vertebrale


Publicité

En savoir plus




: Sur le même thème...