Publicité
Accueil > Actualité médicale >
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2002-06-01
Actualité médicale

Tags: Membres -  artificiels -  bouges -  force -  volonte -  peau -  artificielle - 
Membres artificiels bougés par la force de la volonté et peau artificielle
 - Actualité médicale
Membres artificiels bougés par la force de la volonté et peau artificielle

Un jeune chercheur hongrois a créé un dispositif permettant aux personnes vivant avec un membre artificiel de retrouver le sens du toucher. Le dispositif en question est composé de deux éléments clés : la peau artificielle et l'appareil permettant de relier le membre au système nerveux. La médecine s'interroge depuis longtemps sur les possibilités de créer une connexion à deux sens entre le système nerveux et les prothèses de membres manquants.

Publicité

Un jeune chercheur hongrois a créé un dispositif permettant aux personnes vivant avec un membre artificiel de retrouver le sens du toucher. Le dispositif en question est composé de deux éléments clés : la peau artificielle et l'appareil permettant de relier le membre au système nerveux.
La médecine s'interroge depuis longtemps sur les possibilités de créer une connexion à deux sens entre le système nerveux et les prothèses de membres manquants. Un an plus tôt, le neurologue Jeno Páli, âgé de 26 ans, a trouvé une solution à ce problème et en février, il a breveté ses deux inventions de base : la peau artificielle et un appareil capable de la connecter au système nerveux, inventions qui peuvent permettre aux handicapés moteurs de bouger leurs membres artificiels et de retrouver le sens du toucher.
La première invention de Jeno Páli, la peau artificielle est un dispositif électrique fonctionnant de la même manière que la peau humaine. Des différences existent évidemment entre la perception du toucher par la peau humaine et par la peau artificielle : dans le cas de la peau réelle, la perception du toucher est le résultat d'une influence mutuelle et d'un travail commun des sens et du cerveau. Pour la peau artificielle, des solutions techniques se sont imposées pour créer une liaison entre la peau et le cerveau.
Si elle est placée sur une prothèse de bras, la peau artificielle est capable de détecter exactement les images des formes et des surfaces. La peau artificielle permet en outre d'agripper, de tenir et de serrer des objets, progrès non négligeable pour les personnes devant vivre avec un membre artificiel.
A long terme, ces propriétés peuvent aussi être envisagées pour une utilisation dans l'industrie.
La seconde invention de Jeno Páli, indissociable de la première, permet au système nerveux d'interpréter les informations ...

Page suivante (2 / 3)

Article écrit le 2002-06-01 par
Source: Accéder à la source

Mots clés: Membres artificiels bouges force volonte peau artificielle


Publicité

En savoir plus




: Sur le même thème...