Publicité
Accueil > Actualité médicale > Cancérologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2002-06-10
Actualité médicale

Tags: Empreinte -  genetique -  cancer -  poumon -  prevoir -  issue -  traitement - 
Empreinte génétique du cancer du poumon pour prévoir l'issue du traitement
 - Actualité médicale
Empreinte génétique du cancer du poumon pour prévoir l'issue du traitement

De nouveaux travaux de recherche effectués au Princess Margaret Hospital de Toronto ont permis d'identifier l'empreinte génétique du cancer du poumon qui pourrait contribuer éventuellement à déterminer les patients les plus à risque de récurrence postopératoire du cancer. Les chercheurs ont découvert des différences génétiques uniques entre les patients atteints d'un cancer du poumon chez lesquels le risque d'échec d'un traitement standard était élevé, comparativement à ceux dont le pronostic était meilleur.

Publicité

De nouveaux travaux de recherche effectués au Princess Margaret Hospital de Toronto ont permis d'identifier l'empreinte génétique du cancer du poumon qui pourrait contribuer éventuellement à déterminer les patients les plus à risque de récurrence postopératoire du cancer. Les chercheurs ont découvert des différences génétiques uniques entre les patients atteints d'un cancer du poumon chez lesquels le risque d'échec d'un traitement standard était élevé, comparativement à ceux dont le pronostic était meilleur. En général, on observe une récurrence postopératoire du cancer chez environ 50 à 60% des patients atteints d'un cancer du poumon. Plutôt que d'étudier les gènes individuellement dans l'espoir de découvrir un seul gène responsable du cancer du poumon, les chercheurs se sont d'abord penchés sur plus de 19.000 gènes pour n'en conserver ensuite que 3.000, qui semblaient les plus importants. Au moyen de microéchantillonnages produits par le Clinical Genomics Centre du University Health Network et du logiciel informatique le plus récent, les chercheurs ont réduit le groupe à 22 gènes. Ces gènes étaient exprimés différemment chez les patients dont le cancer du poumon était réapparu après traitement, comparativement à ceux dont le cancer n'était pas réapparu en deux ans.




Cette information est un extrait du BE Canada numéro 201 du 10/06/2002 rédigé par l'Ambassade de France au Canada. Les Bulletins Electroniques (BE) sont un service ADIT et sont accessibles gratuitement sur www.bulletins-electroniques.com

Article écrit le 2002-06-10 par
Source: Accéder à la source

Mots clés: Empreinte genetique cancer poumon prevoir issue traitement


Publicité

En savoir plus