Publicité
Accueil > Actualité médicale > Cancérologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2002-09-16
Actualité médicale

Tags: fibres -  alicament -  cancer -  colon - 
Les fibres, alicament contre le cancer du colon
 - Actualité médicale
Les fibres, alicament contre le cancer du colon

Une équipe de l'Université de la Saskatchewan (UofS) dirigée par Keith Bonham a découvert un mécanisme de régulation génétique qui pourrait expliquer pourquoi les régimes alimentaires à fortes doses de fibres peuvent éviter aux personnes d'être atteintes du cancer du colon.

Publicité

Une équipe de l'Université de la Saskatchewan (UofS) dirigée par Keith Bonham a découvert un mécanisme de régulation génétique qui pourrait expliquer pourquoi les régimes alimentaires à fortes doses de fibres peuvent éviter aux personnes d'être atteintes du cancer du colon.
Dans un article qui vient d'être publié dans le journal Oncogène, l'équipe de UofS donne l'aperçu de son nouveau travail sur une certaine catégorie de médicaments appelés Inhibiteurs d'Histone Deacetylase.
Les scientifiques, depuis longtemps, se sont penchés sur les liens qui pouvait exister entre les régimes forts en fibres et le cancer du colon. Il est connu également que lors d'un cancer, un gène appelé SRC est responsable du développement incontrôlé de cellules lorsqu'il fonctionne mal. L'espoir résidait dans la possibilité d'empêcher que le gène SRC soit sur-exprimé.
En travaillant sur des cultures de cellules humaines, l'équipe du docteur Bonham a découvert que le gène SRC pouvait être "éteint" par un acide gras qui apparaît de manière naturelle, le sodium butyrate, qui est généré dans le colon par la fermentation de fibres. Le butyrate fait baisser le niveau de SRC dans les cellules en inhibant l'action de l'enzyme histone deacetylase.
A la différence du colon, la poitrine ou le foie ne sont pas des parties du corps exposées à de fortes doses de butyrate de manière naturelle, cependant, l'équipe de UofS a découvert qu'un médicament comme la Trichostatin A (TSA), connue pour être un inhibiteur d'histone deacetylase, inhibent l'activité du SRC de la même manière que le butyrate dans ces zones du corps susceptibles de développer des cellules cancéreuses.



Cette information est un extrait du BE Canada numéro 209 du 16/09/2002 rédigé par l'Ambassade de France au Canada. Les Bulletins Electroniques (BE) sont un service ADIT et sont accessibles gratuitement sur www.bulletins-electroniques.com

Article écrit le 2002-09-16 par
Source: Accéder à la source

Mots clés: fibres alicament cancer colon


Publicité

En savoir plus