Publicité
Accueil > Actualité médicale > Cancérologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2002-10-04
Actualité médicale

Tags: ULG -  turbo -  cancer - 
L'ULG met le turbo contre le cancer
 - Actualité médicale
L'ULG met le turbo contre le cancer

L'Université de Liège (ULg) et la firme canadienne Nordion -employant 155 personnes à Fleurus- ont signé une convention pour la production et la commercialisation du FDG (18G-fluorodésoxyglucose), un produit radiopharmaceutique d'un grand intérêt en cancérologie.

Publicité

L'Université de Liège (ULg) et la firme canadienne Nordion -employant 155 personnes à Fleurus- ont signé une convention pour la production et la commercialisation du FDG (18G-fluorodésoxyglucose), un produit radiopharmaceutique d'un grand intérêt en cancérologie. De demi-vie relativement courte -110 minutes- il est destiné à des centres hospitaliers situés en Belgique, voire à Maastricht ou Aix-la-Chapelle. Ce contrat de licence conclu entre la firme canadienne du Hainaut et Gesval, la société anonyme de gestion et de valorisation des projets de l'Alma Mater liégeoise, porte sur 10 ans.
Il comporte 4 volets :
1. Le Centre de recherche du cyclotron (CRC) de l'ULg, au Sart Tilman, est appelé à produire en sous-traitance le FDG commercialisé par MDS Nordion.
2. Si MDS Nordion ouvre d'autres centres de production dans le monde -on pense au Canada, aux Etats-Unis ou en Grèce- l'ULg percevra une redevance fixe au moment de la création et des royalties sur leur chiffre d'affaires.
3. Contre rétribution, le CRC déléguera certains de ses spécialistes pour assurer la formation du personnel des nouveaux centres de production et y apporter un support technique au démarrage des installations.
4. MDS Nordion s'engage à constituer un fonds de recherche (une fraction du chiffre d'affaires net évalué à 2.500.000 euros/an) pour des programmes de recherche communs en vue d'améliorer les techniques de production existantes et du développement de nouveaux traceurs.
Ce FDG sera fabriqué au CRC. MDS Nodion, leader mondial dans la production de radio-isotopes à usage médical, prendra en charge le marketing et la vente du produit ainsi que son acheminement par la route vers les hôpitaux. Président du CRC de Liège, M.Moonen a souligné que dans le cas présent, 1+1=3, car chacun des associés retire bien plus que ce qu'il apporte. L'ULg a ainsi déniché le partenaire industriel au top des radioisotopes médicaux qu'elle cherchait ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2002-10-04 par
Source: Accéder à la source

Mots clés: ULG turbo cancer


Publicité

En savoir plus