Publicité
Accueil > Actualité médicale >
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2003-05-02
Actualité médicale

Tags:
La technologie militaire au service des diabétiques - Actualité médicale
La technologie militaire au service des diabétiques

Le nombre de personnes atteintes de diabète ne cesse de croître de façon inquiétante dans le monde et, si la tendance actuelle se maintient, on estime que le nombre de personnes touchées devrait doubler dans les 25 années à venir pour passer de 140 millions à environ 300 millions de malades.

Publicité

Le nombre de personnes atteintes de diabète ne cesse de croître de façon inquiétante dans le monde et, si la tendance actuelle se maintient, on estime que le nombre de personnes touchées devrait doubler dans les 25 années à venir pour passer de 140 millions à environ 300 millions de malades. Quand il n'est pas dépisté ou pas soigné, ou encore quand les complications qui lui sont associées ne sont pas traitées correctement, le diabète peut endommager les reins, les yeux (rétinopathies touchant près de 40% des diabétiques) et peut causer l'amputation des membres inférieurs. Cette maladie est en fait la première cause de cécité à l'âge adulte. Un traitement par laser (photocoagulation) peut être utilisé pour tenter de prévenir ou de ralentir la perte de vision. Toutefois, cette technique n'est pas sans effets secondaires indésirables comme la perte de la vision centrale ou périphérique. De plus, elle ne peut être utilisée dans tous les cas et ne rend pas la vue au malade qui souffre déjà de dommages à la rétine. Le diagnostic précoce reste donc la solution de choix pour les malades atteints du diabète.
La société Qinetiq utilise son expérience dans le domaine des systèmes opto-électroniques militaires pour aider à la détection des rétinopathies. Dans ce cadre, elle travaille pour le "National Screening Committee " (ou NSC le comité national de dépistage) à la définition des spécifications du nouveau système de dépistage des rétinopathies. Elle collabore également avec la "Gloucestershire Eye Unit" pour l'utilisation des technologies d'imagerie avancée et de techniques d'automatisation des procédés appliquées au dépistage précoce lors des contrôles de routine. C'est d'ailleurs grâce à ces mêmes technologies que les pilotes de chasse identifient leurs cibles par mauvais temps ou dans des environnements confus.
Cette collaboration contentera sans aucun doute le ministère ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2003-05-02 par auteur
Source: Qinetiq, 25/03/03, http://www.qinetiq.com/news_room/newsreleases/2003/qinetiq7.html Accéder à la source


Publicité

En savoir plus




: Sur le même thème...