Publicité
Accueil > Actualité médicale > Cardiologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2003-01-02
Actualité médicale

Tags: diminution -  risques -  maladies -  cardiaques -  diabetiques - 
Une diminution des risques de maladies cardiaques chez les diabétiques
 - Actualité médicale
Une diminution des risques de maladies cardiaques chez les diabétiques

Selon une nouvelle étude menée à l'Institut de Technologie du Technion, à Haïfa, une simple analyse sanguine pourrait identifier les diabétiques portant un gène qui leur donnerait 500% de chances de développer une maladie cardiaque. Cette technique de détection précoce, développée par l'équipe de recherche du Dr Andrew LEVY de la Faculté de Médecine du Technion, pourrait sauver de nombreuses vies.

Publicité

Selon une nouvelle étude menée à l'Institut de Technologie du Technion, à Haïfa, une simple analyse sanguine pourrait identifier les diabétiques portant un gène qui leur donnerait 500% de chances de développer une maladie cardiaque. Cette technique de détection précoce, développée par l'équipe de recherche du Dr Andrew LEVY de la Faculté de Médecine du Technion, pourrait sauver de nombreuses vies. Leur étude a été publiée dans l'édition du 4 décembre 2002 de "The Journal of the American College of Cardiology".
Selon le Dr LEVY, ce test génétique pourrait "révolutionner" les traitements préventifs des diabétiques enclins aux maladies cardiaques qui sont les affections les plus fréquentes, les plus coûteuses, ayant le plus haut risque de complication et concernant plus de 70% des patients diabétiques. Il existe des facteurs géographiques et ethniques qui modulent les risques cardiaques des diabétiques mais qui ne sont pas entièrement expliqués par des différences avec les facteurs de risques "conventionnels". Le Dr Eugène BRAUNWALD, Professeur de Médecine à l'École Médicale de Harvard, approuve la thèse du Dr LEVY : "La démonstration dans cet article que la détermination des phénotypes d'Haptoglobine peut identifier des patients diabétiques comme présentant de forts risques de développement des maladies cardiaques pourrait permettre de prendre des mesures préventives chez de tels sujets" a-t-il déclaré.
Le Dr LEVY et ses collègues ont examiné l'empreinte génétique d'un échantillon de patients issus de la "Strong Heart Study", une étude longitudinale des maladies cardiaques menée sur des indigènes américains, un groupe d'abord considéré comme résistant aux maladies du coeur mais qui maintenant en souffre largement. La relative homogénéité génétique de cette population, avec une forte présence de diabétiques, est un groupe d'étude idéal. Le groupe témoin incluait 206 individus présentant des maladies cardiaques et 206 sujets de "contrôle" âgés entre 45 et 74 ans. À ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2003-01-02 par
Source: Accéder à la source

Mots clés: diminution risques maladies cardiaques diabetiques


Publicité

En savoir plus