Publicité
Accueil > Actualité médicale >
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2003-02-03
Actualité médicale

Tags: Developpement -  electromyogramme -  multicanaux - 
Développement d'un électromyogramme multicanaux - Actualité médicale
Développement d'un électromyogramme multicanaux

Des chercheurs en sciences humaines et des neurophysiologistes de l'Université de Trondheim (NTNU) développent un procédé indolore de mesure de l'activité musculaire. La méthode, qui consiste en l'enregistrement d'un électromyogramme (EMG) multi-canaux, présente une gamme de fonctions utilisables pour le diagnostic médical, la réhabilitation et l'entraînement physique.

Publicité

Des chercheurs en sciences humaines et des neurophysiologistes de l'Université de Trondheim (NTNU) développent un procédé indolore de mesure de l'activité musculaire. La méthode, qui consiste en l'enregistrement d'un électromyogramme (EMG) multi-canaux, présente une gamme de fonctions utilisables pour le diagnostic médical, la réhabilitation et l'entraînement physique.
Le tracé obtenu au cours de l'enregistrement est un graphique correspondant à l'activité électrique produite par les muscles (conséquence des contractions musculaires) ou transmise par les nerfs. Au repos et en dehors d'un état musculaire pathologique, l'activité électrique d'un muscle est habituellement nulle. Ce n'est que lors d'un effort de contraction du muscle que l'on détecte des modifications du potentiel électrique local, qui est enregistré par une électrode intramusculaire.
La douleur, l'épuisement ou l'affaiblissement ressentis lors de l'activité musculaire peuvent parfois être le résultat de maladies neuro-musculaires. De telles maladies sont diagnostiquées en mesurant les signaux électriques dans le muscle, par insertion d'aiguilles directement dans le muscle ou en lui rattachant un double ensemble d'électrodes à la surface de la peau.
La première de ces méthodes est douloureuse, et fournit seulement une quantité limitée d'informations. La seconde est incertaine parce que les signaux électriques peuvent être déformés lorsqu'ils traversent la peau et les tissus lipidiques.
Le dispositif de mesure d'électromyogramme multicanaux a été développé par un chercheur néerlandais, Karin Roeleveld, travaillant au Département de Sciences du sport de l'Université de Trondheim. L'appareil se présente sous la forme d'un bloc carré contenant 130 points d'électrode effectuant l'acquisition directement sur la peau, le signal mesuré étant codé en informations numérique enregistrées sur PC.
La plus petite unité qu'il est possible d'analyser s'appelle une unité moteur, qui se compose d'un simple neurone dans la moelle épinière et d'une fibre musculaire. L'appareil a été développé afin d'obtenir la meilleure mesure possible de l'activité de ces unités et de déterminer ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2003-02-03 par
Source: Accéder à la source

Mots clés: Developpement electromyogramme multicanaux


Publicité

En savoir plus




: Sur le même thème...