Publicité
Accueil > Actualité médicale >
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2003-02-03
Actualité médicale

Tags: Therapie -  genique -  electroporation - 
Thérapie génique par électroporation - Actualité médicale
Thérapie génique par électroporation

La thérapie génique par fluorescence est une méthode de traitement dans laquelle des gènes contenus dans un plasmide sont ajoutés à une solution saline physiologique. Le plasmide, molécule d'ADN circulaire de taille inférieure au chromosome, est utilisé comme vecteur de clonage.

Publicité

La thérapie génique par fluorescence est une méthode de traitement dans laquelle des gènes contenus dans un plasmide sont ajoutés à une solution saline physiologique. Le plasmide, molécule d'ADN circulaire de taille inférieure au chromosome, est utilisé comme vecteur de clonage. Cet ADN plasmidique en solution saline est ensuite injecté dans le muscle d'un individu par électroporation. Un dispositif transmet des impulsions électriques à l'aiguille de la seringue équipée de deux électrodes. L'électroporation accentue la perméabilisation de la membrane cellulaire par son exposition à cette différence de potentiel, les impulsions électriques déstabilisant la membrane cellulaire, ce qui facilite la pénétration de l'ADN dans la cellule. Cette méthode permet une transduction 100 fois plus efficace qu'une simple injection car elle rend la paroi momentanément poreuse et semble "attirer" l'ADN vers l'intérieur de la cellule. Elle est depuis longtemps utilisée pour faire pénétrer des plasmides porteurs de fragments d'ADN dans le cytoplasme des bactéries, en vue de l'amplification des gènes d'intérêt.
Ensuite, à l'instar des gènes situés dans le noyau des cellules visées, les gènes injectés introduits au sein de la cellule musculaire déclenchent la production de protéines codées. En utilisant différents gènes, différentes protéines peuvent être produites en vue de lutter contre des maladies spécifiques : cancer, sida, diabète.
Dans l'avenir, l'on anticipe que cette forme de traitement médical localisé pourrait permettre de remédier à plusieurs pathologies incurables. Le marquage du tissu musculaire par fluorescence permet par ailleurs de visualiser l'évolution et les effets du processus de transfert des gènes. La fluorescence, qui est obtenue en utilisant des gènes de méduse, n'a aucun effet thérapeutique.
L'injection de gènes dans le tissu musculaire s'effectue depuis 10 ans environ. Cependant, deux grands problèmes limitent l'utilisation de la thérapie génique en médecine : l'incapacité relative des vecteurs utilisés à introduire le transgène dans les ...

Page suivante (2 / 3)

Article écrit le 2003-02-03 par
Source: Accéder à la source

Mots clés: Therapie genique electroporation


Publicité

En savoir plus




: Sur le même thème...