Publicité
Accueil > Actualité médicale >
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2003-02-03
Actualité médicale

Tags: code -  barre -  souris -  publie - 
Le code barre de la souris est enfin publié
 - Actualité médicale
Le code barre de la souris est enfin publié

La publication du génome humain, un travail qui n'est pas fini même si le plus gros de la séquence est connu, avait soulevé l'enthousiasme dans les journaux et le grand public, mais l'inquiétude chez certains scientifiques qui travaillent sur la souris, le principal mammifère modèle utilisé en laboratoire.

Publicité

La publication du génome humain, un travail qui n'est pas fini même si le plus gros de la séquence est connu, avait soulevé l'enthousiasme dans les journaux et le grand public, mais l'inquiétude chez certains scientifiques qui travaillent sur la souris, le principal mammifère modèle utilisé en laboratoire. Les chercheurs craignaient en effet que le décodage du génome humain n'arrête l'investissement des organismes publics pour les autres organismes/animaux d'intérêt pour la recherche. L'inquiétude était levée en mai dernier avec la mise à disposition du public, en ligne, de 96% du génome de la souris après le travail d'un consortium, l'"International Mouse Genome Sequencing Consortium" (IMGSC) constitué par les "National Institutes of Health" (NIH) aux Etats-Unis associés au Wellcome Trust et au "European Bioinformatique Institute" situé à Cambridge. En décembre, les scientifiques ont publié dans la revue scientifique internationale Nature la séquence presque complète du génome de la souris accompagnée d'analyses. Il ressort des comparaisons réalisées entre les séquences des génomes humains et murins que :
- Le génome de la souris est environ 14% plus petit que le génome humain ce qui reflète vraisemblablement une plus grande fréquence de délétion de segments chromosomiques chez la souris.
- Environ 90% des deux génomes peuvent être partitionnés en régions de synténie conservée, reflet de segments dans lesquels l'ordre des gènes a été conservé depuis notre plus proche ancêtre commun.
- Environ 40% des génomes peuvent être alignés au niveau nucléotidique, essentiellement dans les régions conservées à partir de l'ancêtre commun.
- Les substitutions neutres représentent environ la moitié des substitutions nucléotidiques depuis la divergence entre les deux espèces. Elles sont intervenues deux fois plus souvent chez la souris que chez l'homme.
- Le génome des mammifères évolue de façon non uniforme, avec des mesures de divergences très variables suivant les régions du génome.
- Les ...

Page suivante (2 / 3)

Article écrit le 2003-02-03 par
Source: Accéder à la source

Mots clés: code barre souris publie


Publicité

En savoir plus




: Sur le même thème...