Publicité
Accueil > Actualité médicale >
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2006-09-13
Actualité médicale

Tags: the -  vert -  ralentirait -  formation -  plaques -  proteiques -  maladie -  Huntington - 
Le thé vert ralentirait la formation des plaques protéiques dans la maladie de Huntington
 - Actualité médicale
Le thé vert ralentirait la formation des plaques protéiques dans la maladie de Huntington

Le thé vert pourrait inhiber la formation des agrégats protéiques létaux caractéristiques de la maladie de Huntington. Cette découverte a été annoncée par la chercheuse Dagmar Ehrnhoefer, membre de l'équipe du Dr. Erich Wanker au centre Max Delbrück (MDC) lors de la conférence internationale "Neurodegenerative diseases: Molecular mechanisms in a functional genomics framework" de Berlin.

Publicité

Le thé vert pourrait inhiber la formation des agrégats protéiques létaux caractéristiques de la maladie de Huntington. Cette découverte a été annoncée par la chercheuse Dagmar Ehrnhoefer, membre de l'équipe du Dr. Erich Wanker au centre Max Delbrück (MDC) lors de la conférence internationale "Neurodegenerative diseases: Molecular mechanisms in a functional genomics framework" de Berlin.
D'une part, dans des expériences in vitro, elle a démontré qu'une molécule extraite du thé vert, le EGCG, entrave les événements précoces des processus d'agrégation de la protéine huntingtonine mutante (responsable de la maladie de Huntington). En outre, la cytotoxicité de cette molécule est beaucoup moins importante que celle des molécules jusqu'ici utilisées.
D'autre part, les fonctions motrices de drosophiles génétiquement modifiées (et exprimant la protéine mutante de l'huntingtonine) ont été améliorées lorsque celles-ci étaient nourries avec des extraits de thé vert.
Cette découverte permet d'espérer qu'une nouvelle voie thérapeutique soit développée pour lutter contre cette maladie touchant une personne sur 15.000. Environ 8.000 malades souffrant de la maladie de Huntington ont été recensés en Allemagne.
Les travaux de cette étude ont été publiés dans la revue "Human Molecular Genetics" (D. Ehrnhoefer, et al. - "Green Tea (-)-epigallocatechin-gallate modulates early events in Huntingtin misfolding and reduces toxicity in Huntington's diesease models" - vol. 15 - Nr. 18 - 15 Sept. 2006, p.2743 -2751).



Cette information est un extrait du BE Allemagne numéro 302 du 13/09/2006 rédigé par l'Ambassade de France en Allemagne. Les Bulletins Electroniques (BE) sont un service ADIT et sont accessibles gratuitement sur www.bulletins-electroniques.com

Article écrit le 2006-09-13 par
Source: Accéder à la source

Mots clés: the vert ralentirait formation plaques proteiques maladie Huntington


Publicité

En savoir plus




: Sur le même thème...