Publicité
Accueil > Actualité médicale >
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2004-09-16
Actualité médicale

Tags:
Fumer pourrait augmenter les risques de diabète - Actualité médicale
Fumer pourrait augmenter les risques de diabète

Selon deux études récentes, le tabac pourrait accroître les risques de développer un diabète de type 2. Ceci pourrait être dû à l'augmentation de la résistance à l'insuline qui peut apparaître après un épisode de tabagisme aigu.

Publicité

Selon deux études récentes, le tabac pourrait accroître les risques de développer un diabète de type 2. Ceci pourrait être dû à l'augmentation de la résistance à l'insuline qui peut apparaître après un épisode de tabagisme aigu.
Le Dr Grill de l'Université de Trondheim (NTNU) et ses collègues ont analysé des données fournies par le gouvernement norvégien portant sur 39 000 hommes et femmes sur une période de 11 ans. Quelques soient le sexe, l'âge, le poids, l'activité physique, ou la consommation d'alcool, les personnes fumant plus d'un paquet de cigarettes par jour ont un risque plus élevé (64%) que les non fumeurs de développer un diabète de type 2.
La majorité des diabétiques (95%) sont affectés par des diabètes de type 2, qui apparaît lorsque le pancréas ne produit plus assez d'insuline pour répondre aux besoins de l'organisme ou lorsque les tissus sont devenus résistants aux effets de l'insuline. Quand l'insuline ne remplit plus son rôle, le taux de sucre dans le sang devient supérieur à la normal, augmentant les risques entre autres de maladies cardiovasculaires.
Selon le Dr Grill, des études précédentes indiquent que fumer contribue à l'insulino-résistance. La même association a été trouvée chez des personnes utilisant le tabac à priser, il est probable que la nicotine, substance commune à la cigarette et au tabac à priser, en soit la cause principale. De même cette substance pourrait avoir un effet négatif sur la sécrétion d'insuline, hypothèse supportée par des expériences réalisées sur des animaux.
Curieusement, l'étude menée en Norvège montre également que fumer diminue les risques de développer deux autres formes plus rares de diabète : les diabètes auto-immunes (disfonctionnement du système immunitaire) et le diabète de type 1. Les études réalisées sur les animaux suggèrent que la nicotine, là encore, en serait la ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2004-09-16 par auteur
Source: HealthDay, 07/06/2004 Virginie Martin (vinie_martin@yahoo.com ) Cette information est un extrait du BE Norvège numéro 54 du 16/09/2004 rédigé par l'Ambassade de France en Norvège. Les Bulletins Electroniques (BE) sont un service ADIT et sont accessibles gratuitement sur www.bulletins-electroniques.com Accéder à la source


Publicité

En savoir plus




: Sur le même thème...