Publicité
Accueil > Actualité médicale >
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2004-07-28
Actualité médicale

Tags:
La recherche israélienne ouvre la voie à un nouveau traitement pour prévenir le diabète - Actualité médicale
La recherche israélienne ouvre la voie à un nouveau traitement pour prévenir le diabète

Les résultats ont montré que le Bezafibrate, médicament destiné à réduire les triglycérides dans le sang et augmenter le HDL (High-Density Lipoprotein, le "bon" cholestérol) permettait aussi de diminuer le nombre de diabètes de type 2, la forme de la maladie la plus répandue.

Publicité

Les résultats ont montré que le Bezafibrate, médicament destiné à réduire les triglycérides dans le sang et augmenter le HDL (High-Density Lipoprotein, le "bon" cholestérol) permettait aussi de diminuer le nombre de diabètes de type 2, la forme de la maladie la plus répandue.
La recherche est le résultat de la collaboration entre l'Institut de Cardiologie et le Centre de Réhabilitation Cardiaque du Centre Médical Chaim Sheba.
L'étude a été menée sur 303 sujets présentant un risque élevé de développer un diabète en raison de leurs antécédents médicaux : une attaque cardiaque et/ou des douleurs thoraciques. De plus, tous montraient une glycémie à jeun élevée mais aucun n'étaient traités pour le diabète. Les patients ont été suivis pendant six ans. La moitié d'entre eux a reçu le Bezafibrate, l'autre moitié un placébo.
Parmi les 156 personnes assignées au traitement du Bezafibrate, le taux de glycémie à jeun a diminué la première année. Ce taux est resté bas les années suivantes. En ce qui concerne les 147 personnes du groupe témoin, aucune diminution du taux de glycémie n'a été enregistrée.
Des nouveaux cas de diabètes ont été diagnostiqués dans 54% du groupe témoin et 42% du groupe Bezafibrate, et la période moyenne avant qu'un diabète n'apparaisse était respectivement de 3,8 ans et 4,6 ans.
Après avoir analysé ces résultats, les Dr Alexander TANNENBAUM, le Pr Ehud SHVEMENTHAL et le Pr Shlomo BACHAR ont conclu que le traitement avec Bezafibrate réduisait le taux de diabètes de 30% et qu'il retardait son apparition d'un an.

Article écrit le 2004-07-28 par auteur
Source: Israel21c, 27/06/2004 Cette information est un extrait du BE Israël numéro 26 du 28/07/2004 rédigé par l'Ambassade de France en Israël. Les Bulletins Electroniques (BE) sont un service ADIT et sont accessibles gratuitement sur www.bulletins-electroniques.com Accéder à la source


Publicité

En savoir plus




: Sur le même thème...