Publicité
Accueil > Actualité médicale >
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2005-04-04
Actualité médicale

Tags:
La caféine perturbe la régulation de sucre dans l'organisme - Actualité médicale
La caféine perturbe la régulation de sucre dans l'organisme

Des chercheurs de l'université de Queen's à Kingston (Ontario), dirigés par le Docteur Robert Ross, ont livré récemment les résultats d'une étude qui contredit les précédentes recherches effectuées sur la caféine. Celles-ci mettaient en avant le caractère bénéfique de la substance dont l'absorption était sensée réduire les risques de diabète.

Publicité

Des chercheurs de l'université de Queen's à Kingston (Ontario), dirigés par le Docteur Robert Ross, ont livré récemment les résultats d'une étude qui contredit les précédentes recherches effectuées sur la caféine. Celles-ci mettaient en avant le caractère bénéfique de la substance dont l'absorption était sensée réduire les risques de diabète.
Dans cette nouvelle étude, Robert Ross montre que la caféine annihile, dans une certaine mesure, l'effet régulateur de l'insuline. En effet, quand le niveau de sucre dans le sang est trop élevé, l'organisme relâche de l'insuline pour le faire chuter. Dans le cas des malades atteints du diabète, on observe un dérèglement de cette régulation naturelle du taux de sucre, d'où l'injection nécessaire du produit dans les affections les plus aigues. La caféine aurait un effet perturbateur, qui pourrait conduire au diabète.
Trois groupes d'individus ont été testés pour les besoins de l'étude : un premier groupe de huit hommes maigres sédentaires, un deuxième de sept hommes obèses atteints d'un diabète de type 2, et enfin un troisième groupe sain de huit individus obèses. Ces hommes ont tous suivi un programme strict : absorption de 5 mg de caféine ou du placebo correspondant par kilo par jour avant et pendant une période d'activité physique journalière de 3 mois. Les chercheurs ont quantifié la sensibilité à l'insuline, c'est-à-dire le seuil à partir duquel l'organisme décide de relâcher la molécule dans le sang pour réguler le taux de sucre.
Avant l'effort, la caféine diminue de 33% la sensibilité à l'insuline chez les sujets sains, et de 37% chez les diabétiques. Après le programme physique de 3 mois, elle réduit de 23% cette sensibilité chez les sujets sains maigres, de 26% chez les individus obèses sains et de 36% chez les malades (soit quasiment le même taux qu'avant l'effort physique). ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2005-04-04 par auteur
Source: Site de l'Agence Reuters, Rubrique Health News, Article "Caffeine Impairs Sugar Metabolism", 18/03/2005, auteur Anne Harding. Lien : http://www.reuters.com/newsArticle.jhtml?type=healthNews&storyID=7948826 Renaud Didelot, TORONTO, att-scientifique@consulfrance-toronto.org Cette information est un extrait du BE Canada numéro 273 du 4/04/2005 rédigé par l'Ambassade de France au Canada. Les Bulletins Electroniques (BE) sont un service ADIT et sont accessibles gratuitement sur www.bulletins-electroniques.com Accéder à la source


Publicité

En savoir plus




: Sur le même thème...